Please reload

EXODE 29

 

 

Verset 1 à 9

C’est Moïse qui les sanctifiera, car s’ils sont les sacrificateurs, Moïse est le représentant de Dieu sur terre. C’est lui son porte parole direct. 

Non seulement les sacrificateurs ne peuvent rentrer dans le sanctuaire sans les vêtements que Dieu leur a désignés, mais en plus, ils doivent absolument être eux-mêmes consacrés selon un rituel bien précis. Tous sans exception doivent être lavés avec de l’eau, ensuite Aaron doit être oint d’huile après avoir revêtu sa tenue complète et ses fils être vêtus de la tête aux pieds du vêtement sacerdotal. 

 

Verset 10 à 14

Cette consécration doit se faire accompagnée d’un sacrifice d’animaux sans défauts. Seul le sang peut nous rendre pur et acceptable devant Dieu, c’est pourquoi Aaron ne pouvait s’approcher du trône sans d’abord avoir fait ce sacrifice.  

Une partie du taureau est brulée sur l’autel, c’est la partie la plus noble, quant à l’autre, c’est à dire la chair, la peau est les excréments doivent être brûlés à l’extérieur du camp, car ils représentent la chair de l’homme, son péché, son impureté, tout ce qui déplait à Dieu. 

Jésus sera sacrifié hors de Jérusalem. 

 

Verset 15 à 31

Le bélier sera consumé en entier sur l’autel. Le sang de l’animal sera posé sur l’oreille des futurs sacrificateurs, ainsi que sur leur pouce droit et leur gros orteil droit. L’oreille pour écouter la voix de Dieu, la main pour agir et le pied pour marcher dans ses voies.

 

Lorsque nous nous donnons notre vie à Christ, nous lui offrons tout. Nous ne donnons pas juste une partie dans le seul but d’être sauvé seulement, mais nous décidons de le suivre envers et contre tout. Pour cela, nous sommes à son écoute (oreille), nous oeuvrons pour sa gloire (pouce) et nous marchons avec lui par l’Esprit (orteil).

 

Verset 32 à 34

Les sacrificateurs doivent manger la chair du bélier, parce qu’elle est considérée comme sainte. 

 

De même, lorsque nous prenons le repas du Seigneur, à notre tour, nous mangeons la chair de Jésus, l’agneau qui a été immolé. Lc 22:19 Ensuite il prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. D’où l’importance d’avoir été consacré devant Dieu et de ne pas prendre ce repas à la légère.

 

Verset 35 à 41

Il faudra 7 jours pour consacrer Aaron été ses fils, et chaque jour un taureau sera sacrifié pour le péché, puis 1 agneau le matin et 1 agneau le soir pour sanctifier l’autel.

 

Verset 42 à 46

Même si Aaron et ses fils ont été consacrés, ce sera un sacrifice perpétuel qui ne devra jamais s’arrêter. Dieu ne peut se montrer et parler qu’en l’absence de péché et seul le sang efface le péché. Le sang a besoin d’être versé en permanence parce que l’homme péche en permanence. Dieu veut siéger au milieu du peuple qu’il s’est choisi, mais il ne peut le faire que si tout est purifié et le reste. 

 

C’est pourquoi nous avons cet énorme privilège aujourd’hui de pouvoir nous approcher de Dieu sans avoir besoin de sacrifice. Le sacrifice a été fait une fois pour toute par Jésus qui s’est donné à la croix. Il est la victime expiatoire qui nous a purifiés, dés lors que nous avons reconnu ce qu’il a fait pour nous sauver de la colère de Dieu. Sans son sang versé, nous ne pourrions nous approcher du Père et sans sacrifice expiatoire perpétuel, nous serions toujours sous la colère de Dieu. Cette colère demeure toujours sur tous ceux qui n’ont pas reconnu Jésus comme le Fils de Dieu. 1 Jn 4:10 Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 

 

 

 

 

 

Please reload