Rechercher
  • SIGNES ET PROMESSES

RYCK WARREN LANCE UN RAPPROCHEMENT AVEC L'ISLAM


et il déclare : "Nous adorons le même Dieu !"


Le pasteur motivé par un objectif… Mais lequel ?

Le pasteur Rick Warren, qui dirige l’église de Saddleback à Lake Forrest est considéré comme l’un des dirigeants chrétiens les plus influents aux Etats-Unis. Dans une campagne visant à guérir les blessures entre musulmans et évangéliques, il lance un partenariat avec des mosquées du sud de la Californie.


Dans les principes théologiques qu’il met en avant figure celui-ci : reconnaître que chrétiens et musulmans adorent le même Dieu. La campagne est l’apogée d’années de rapprochement avec les musulmans. Warren a rompu le jeûne du ramadan dans une mosquée à Mission Viejo, rencontré 8 000 musulmans dans une de leurs rencontre nationale à Washington D.C. Les membres de l’église Saddleback ont invité des musulmans au repas de Noël et lancé un tournoi de football « interfoi » lors d’un pique-nique où se retrouvèrent plus de 300 personnes, essentiellement des jeunes.


L’initiative de Rick Warren est présentée comme « une tentative de mettre fin à 1 400 ans d’incompréhensions entre musulmans et chrétiens ». Co-écrit avec un responsable de mosquée, le document présentant la campagne met l’accent sur les points de convergence entre l’islam et le christianisme.


Selon ce document, chrétiens et musulmans croient en « un seul Dieu » et partagent deux commandements centraux : « aimer Dieu » et « aimer son prochain ». Le document fixe trois objectifs : devenir amis, construire la paix et travailler à des projets sociaux. Des versets de la Bible et du Coran viennent en appuis de chacun de ces points.

« Nous nous sommes mis d’accord de ne pas nous évangéliser mutuellement », a déclaré Jihad Turk, responsable d’une mosquée à Los Angeles et co-rédacteur du texte. « Nous témoignerons les uns aux autres mais dans l’optique d’aimer son prochain et sans se focaliser sur la conversion ». Fils d’une évangélique méthodiste américaine et d’un père musulman palestinien, Turk a choisi de s’engager dans l’Islam après avoir exploré ses racines musulmanes en Arabie Saoudite et en Iran.


Signes et promesses






288 vues