Rechercher
  • WILLIAM LUJ

LA SÉDUCTION D'UN GRAND RÉVEIL PLANÉTAIRE


Une autre séduction diabolique propagée par les tenants de la troisième vague est la croyance en un grand réveil planétaire. Cela fait partie de la stratégie satanique des derniers temps. C'est encore un des demi-mensonges de Satan, pratique dans laquelle il excelle. S'il ne peut empêcher cette soif spirituelle grandissante des chrétiens, il fera tout pour la diriger dans une mauvaise direction. Il est meurtrier dès le commencement. Son but final est le meurtre spirituel de l'humanité et toutes ses manoeuvres visent aujourd'hui principalement les élus de Dieu. D'abord, rappelons que toutes les religions connaissent aujourd'hui le réveil, qu'il s'agisse de l'Islam, l'Hindouisme, les Religions Traditionnelles, etc. Il est vrai que les derniers jours connaîtront un grand réveil parmi une « chrétienté » qui courra après son « faux christ » et ses « miracles mensongers ». Mais ce ne sera pas un authentique réveil divin. Jésus déclare que les multitudes seront séduites par de faux évangiles, de faux prophètes et de faux messies (Mt 24.10-12). La véritable Église doit se tenir éveillée et prête pour le retour du Seigneur.


Un examen honnête et lucide de notre monde actuel révèle une apostasie généralisée.

Ce phénomène touche l'Église dans toutes ses dénominations. En masse, les hommes tournent le dos à Dieu et à sa parole, appelant le mal bien et le bien mal. C'était le cas de la société antédiluvienne quand Dieu vit que la méchanceté était grande sur la terre et que les hommes étaient assidus au mal, à la corruption et à la violence (Gn 6.5, 11). Dieu décida alors de détruire tous les hommes hormis Noé, intègre, qui trouva grâce à ses yeux. Or, Jésus met en parallèle le temps de Noé avec l'avènement du Fils de l'homme (Mt 24.37-39).


Il en fut de même de Sodome et Gomorrhe, envahies par un péché abominable qui est cependant devenu banal à notre époque car admis par tous et prôné par le Nouvel Âge. Dieu les détruisit, à l'exception de Lot le juste (Mt 24.37-39). Là aussi, Jésus établit un parallèle entre le temps de Lot et l'avènement du Fils de l'homme (Lc 17.28-30). À ce propos, le Président Obama vient de se déclarer publiquement en faveur du mariage de personnes d'un même sexe, approuvant ainsi ouvertement l'homosexualité, ainsi que leur pleine capacité parentale. Divers sondages américains réalisés par le General Social Survey montrent que les évangéliques sont parmi ceux les plus opposés au mariage homosexuel. Malheureusement, les mêmes sondages montrent que leur opposition diminue avec le temps et que beaucoup d'évangéliques américains deviennent favorables au mariage homosexuel ainsi qu'à l'aptitude, par ces prétendus couples, à adopter des enfants.

Parmi les Born-Again (nés de nouveau),

85% étaient opposés à ce mariage en 1988, 66% en 2006, 69% en 2008, et 59% en 2010.

Parmi les Not Born-Again (non nés de nouveau),

ils étaient 67% opposés à ce mariage en 1988, 42% en 2006, 34% en 2008, et 31% en 2010.

Les mêmes sondages ont été réalisés sur une base d'âge en 2010.

63% des Born-Again de 36 ans et au-dessus sont opposés au mariage homosexuel, alors que seulement 44% des Born-Again de 18-35 ans sont opposés à ce mariage.

Parmi les Not Born-Again, 38% des 36 ans et au-dessus s'opposent à ce mariage, et 12% seulement des 18-35 ans sont opposés.

Un autre sondage de Life Way Research a demandé : « Croyez-vous que le comportement homosexuel est un péché ? » 44% ont répondu oui, et 43% ont dit non, les 13% restants n'étant pas surs.

Parmi les évangéliques, 85% des évangéliques ont dit que c'était un péché. Mais, parmi ces derniers, 50% seulement ont déclaré que l'Église devait se prononcer sur ce péché.


Ces chiffres montrent l'horrible dégradation des principes bibliques et éthiques, non seulement dans la population américaine, longtemps puritaine, mais aussi parmi les chrétiens qui se disent nés-de-nouveau. Les chrétiens évangéliques acceptent de plus en plus le mariage homosexuel comme étant la normalité.


Plusieurs états européens et sud-américains ont déjà voté des lois dans ce sens. D'autres vont le faire, comme la France, selon les promesses électorales du nouveau président élu. Il ne se limite d'ailleurs pas à cela, puisqu'une loi autorisant l'euthanasie est en cours de préparation. Or, la Bible interdit l'homicide. Il est vrai que ces mesures ont été précédées par l'avortement qui, avec ses cinquante millions d'embryons ou foetus à qui l'on ôte volontairement-Interruption Volontaire de Grossesse-la vie chaque année dans le monde, constitue le plus grand génocide de l'histoire de l'humanité. Ces embryons ou foetus, il ne faut pas se voiler la face, sont de toutes façons, et quoi qu'on en dise, des êtres à part entière, des êtres en formation pour devenir des enfants, puis des adultes. Aux États-Unis, l'Église Luthérienne américaine, réunie en Convention nationale le mercredi 19 août 2009, à Minneapolis, Minnesota, posa la question : « Est-il permis à un luthérien de vivre une vie homosexuelle ?» Deux motions furent adoptées, votées par plus de 2/3 de la Convention, soit 66,67% :

1- la reconnaissance et l'approbation de relations avec un individu du même sexe,

2- la permission à deux homosexuels, gays ou lesbiennes, vivant en couple dans une relation fidèle, de devenir pasteur dans l'Église Luthérienne des USA.

Toujours aux États-Unis, le pasteur Victor Pino Gamboa, ex-surintendant des AD du Pérou rapporte que : L'Église Communauté Métropolitaine (Metropolitan Community Church) fut fondée à Los Angeles par le "révérend" gay Troy Perry le 6 octobre 1968, pour intégrer les gays, les lesbiennes, les bisexuels et transsexuels. Aujourd'hui, tout cela est organisé en une Fraternité Universelle des Églises des Communautés Métropolitaines (FUICM), qui affirme avoir 340 assemblées locales avec quelques cinquante mille adhérents dans 22 pays. Leur déclaration de foi révèle l'aberration de ses croyances ; dans son premier article, on lit textuellement : "Nous croyons : en un Dieu trine, omnipotent, omniprésent et omniscient, d'une seule substance et en trois personnes : Dieu, notre Père et Mère créateur ; Jésus-Christ, le fils unique de Dieu, Dieu fait chair ; et l'Esprit-Saint, notre Dieu consolateur."


L'Église est aujourd'hui entrée dans une terrible et honteuse apostasie. Le faible reste, demeuré fidèle, doit faire face à cette grande rébellion contre Dieu et sa parole. Dieu dit clairement que ceux qui se livrent à ces vices contre-nature commettent des choses infâmes (Rm 1.26-27), et qu'ils n'hériteront pas le royaume de Dieu (1 Co 6.10 ; Ap 21.8, 22.15).


Noé et Lot sont des signes prophétiques des temps qui annoncent l'enlèvement de la véritable Église et qui sera ainsi épargnée des jugements eschatologiques. Dieu rassemble aujourd'hui ses élus pour le grand enlèvement, mais n'oublions pas que notre Dieu est saint, et que, sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur (Hé 12.14). Beaucoup feront valoir les prophéties, les exorcismes et les miracles qu'ils ont faits au nom de Jésus, mais il leur dira qu'il ne les a jamais connus (Mt 7.21-23). Seuls ceux qui font la volonté du Père entreront dans les cieux. Notre monde est entré dans un moule préparant l'arrivée de l'Antéchrist qui sera adoré par tous les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le Livre de vie de l'Agneau, qui a été immolé dès la fondation du monde (Ap 13.8). Satan conditionne l'humanité pour l'avènement de l'Antichrist. Ce sont des temps d'illusion, de mensonge, d'hypocrisie, de grande séduction, et tous ceux, hélas nombreux, qui se laisseront piéger, périront.


Quant à l'Église, le constat est amer. Elle s'enfonce dans l'apostasie annoncée par Christ et ses apôtres. Face à cela, les faux prophètes sont nombreux à annoncer « le plus grand réveil de tous les temps » qui va atteindre la terre entière. Jésus nous a plusieurs fois mis en garde contre les séducteurs. Aujourd'hui, alors que nous vivons les derniers jours, les faux prophètes et les faux docteurs sont de plus en plus en vogue, comme l'écrit Paul à Timothée (1 Tm 4.12). Dès l'origine, Satan s'est évertué à imposer sournoisement sa contrefaçon du christianisme, et comme nous vivons les derniers temps, il réussit sa grande manoeuvre. Pour ce faire, il séduit les dirigeants de l'Église et les chrétiens, dans leur plus grand désir charnel gagner le monde entier pour Christ, alors que cette hypothèse est contraire aux enseignements évangéliques. L'apparition actuelle des faux évangiles, des faux christs et des faux prophètes, n'est que le début de la grande apostasie finale. Tous préparent la voie à l'Antichrist, qui viendra s'asseoir dans le Temple de Dieu pour se proclamer Dieu. Satan prépare l'humanité à accepter ce mensonge ultime. En réalité, selon les avertissements de Jésus et de ses apôtres, le monde doit s'attendre à la venue de l'esprit d'erreur. C'est l'unique attente fondée bibliquement. Ce sera une visitation spectaculaire et massive de la séduction avec signes et miracles, orchestrée par Satan, mais sous l'autorité de Dieu car ce sera avant tout une expression de son jugement (2 Th 2.9-12).


William Luj



#seduction #apostasie

176 vues