Rechercher
  • A.W. TOZER

DIEU NE DÉPEND PAS DE NOTRE RÉUSSITE HUMAINE


Humiliez-vous dons sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève en temps voulu 1 PI 5:6


Pourquoi l’Église chrétienne semble-t-elle avoir appris si peu des enseignements clairs et de l’exemple du Seigneur concernant les échecs et les accès humains ?


Nous continuons de voir comme les hommes voient et de juger en appliquant les critères humains de jugement. Combien d’oeuvres accomplies avec zèle procèdent du désir charnel de faire le bien ? Combien d’heures sont perdues à prier Dieu de bénir des projets conçus pour la glorification d’hommes insignifiants ? Combien d’argent consacré est donné à des hommes qui, malgré leurs appels émouvants, ne cherchent qu’à satisfaire la gloriole de la chair ?


Le chrétien authentique devrait se détourner de ces choses. Personne ne mérite de réussir s’il n’est pas prêt à échouer. Personne n’est moralement digne de succès dans les activités religieuses tant qu’il n’est pas disposé à rendre l’honneur de la réussite à autrui, si Dieu le lui demande.


Dieu peut permettre à son serviteur de réussir s’il l’a corrigé au point que cet homme n’a pas besoin de réussir pour être heureux; L’homme que le succès réjouit et que l’échec abat est encore un homme charnel.


Dieu autorise son serviteur à réussir lorsque celui-ci a appris que son succès ne le rend pas plus cher aux yeux de Dieu, ni plus précieux dans son plan d’ensemble.


Notre honneur suprême consiste à être tout simplement ce que Jésus était et est. Être accepté par ceux qui l’ont accepté, rejeté par ceux qui l’ont rejeté, aimé par ceux qui l’ont aimé. Quelle gloire plus grande l’homme pourrait-il désirer ?


A.W. TOZER

9 vues