Rechercher
  • L. GILMAN

1 SAMUEL 3



Verset 1 à 10

Dieu parle audiblement à l’époque de l’ancien testament, et Samuel pense que c’est Eli qui l’appelle.

Dieu aurait pu se présenter tout de suite à Samuel, mais en agissant de la sorte, il a voulu protéger le jeune Samuel et avertir Eli qu’il allait lui parler.


Verset 11 à 18

Samuel est jeune et les paroles qu’il doit rapporter sont dures, mais Dieu avait préparé le coeur d’Eli la veille au soir pour qu’il soit prêt à les entendre.

La parole prononcée quelques temps auparavant se confirme. Eli n’est pas surpris, il s’y attendait très certainement.

Avait-il pris au sérieux le premier avertissement du Seigneur ? S’était-il repenti ? Apparemment non, puisque la repentance lui aurait fait prendre des mesures envers ses fils. Dieu parle sans cesse à travers sa parole, mais si nous ne répondons pas à ses appels, nous ne devrons pas être surpris des conséquences qui en découleront.

Eli aimait Dieu, mais ses fils étaient plus importants encore. Ils craignaient ses fils plus que Dieu. Pv 29:25 La crainte des hommes tend un piège, Mais celui qui se confie en l’Eternel est protégé.


Ne faisons pas la même erreur qu’Eli, celle de tomber dans le piège des sentiments. Dieu doit être notre priorité, même si cela doit nous couter tout ce que nous avons et tout ceux que nous aimons.


Verset 19 à 21

Samuel était intègre, son coeur était droit. Et Dieu l’éleva aux yeux des hommes.

« Tout Israël…. reconnut ». Quelle image les gens ont-ils de nous ? Reconnaissent-ils que nous aimons le Seigneur, que nous lui sommes fidèles ? Sont-ils unanimes sur le talent que nous avons reçu de Dieu ?


7 vues