Please reload

LE PIÈGE DE L'IMITATION

MATTHIEU 6:5-8 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. 

 

Qui est le plus grand imitateur du monde ?

Satan est en guerre contre nous et il a un plan afin d'empêcher les créatures de Dieu à basculer dans le camp du Seigneur !  C’est le piège de l’imitation, du sosie, du veaux d’or ! 

 

Sa technique est simple :

Voyant que nous sommes attirés par Jésus, il va évidemment nous le proposer, mais non pas pour ce qu’il est, mais pour ce que nous voudrions qu’il soit ! Non pas pour renoncer à notre péché et porter à notre tour notre croix (Matt 16:24), mais en nous faisant croire que nous n’avons plus grand chose à faire puisqu’il dit avoir tout accompli à la croix !

 

La puissance de son message transforme la grâce de Dieu en rejetant la transformation profonde qu’elle est censée provoquée, par la nouvelle naissance et la repentance. Il place toutes ses billes sur une grâce à milles facettes, dans le but d'amoindrir la puissance de la croix. II veut enfermer l'homme dans une croyance religieuse, et ainsi lui éviter de mettre sa foi en pratique ! 

 

Satan est un fabricant de faux chrétiens qui se laissent manipuler par une grâce ayant le pouvoir de tout régler, sans aucune souffrance et mort à soi-même. 

 

Cependant, La parole de Dieu dit tout le contraire:

Tite 2:11-15 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piétéen attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus–Christ, qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise. 

 

Cette imitation est la source de l’apostasie !

 

Cette imitation orchestrée par le diable est le ciment d’une apostasie galopante, qui inonde nos assemblées. Il se sert de faux prophètes qui distillent au sein même de l'église, un évangile facile, reposant sur le bonheur et la prospérité. Ces chrétiens ne vénèrent pas Jésus mais le diable ! 

 

Jean 8:43-44 Pourquoi ne comprenez–vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge

 

Mais un peu de Jésus ne suffit pas, car si Jésus nous a tout donné, nous devons à notre tour tout lui donner et cela passe par la croix et rien que la croix !

  • Croire en Jésus est une chose, vivre pour lui en est une autre ! Avec Satan, c’est une grâce à bon marché, avec Jésus c’est c’est une grâce à prix d’or ! Si la grâce est imméritée et qu’elle est donnée gratuitement à quiconque croit, suivre Jésus coutera notre vie toute entière !

  • Un sosie n’est pas l’original ! Et Satan, dans sa diabolique dernière traversée avant d’être jeté dans l’étang de feu, n’a d’autre objectif que de transformer l'évangile afin d’en emmener le plus possible dans sa chute.

 

Il nous faut savoir reconnaitre le vrai du faux ! 

 

Que nous montre la bible à ce sujet ?

 

Voici en 4 points, la différence qu’il y a entre les religieux et les enfants de Dieu nés de nouveaux :

 

1/ La perception de Dieu 

Pour les religieux, c’est un Dieu lointain, dans le ciel. Il est à leur image, et fait ce qui les arrangent. 

Pour les Enfants de Dieu, c’est un Père qui demeure dans leur coeur parce qu’il est venu y faire sa demeure. Dieu est en eux et ils sont avec lui. Il n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur !

 

Ici Jésus a apporté la paternité, la dimension du Père et ça change tout !

 

2/ La relation avec Dieu : 

Pour les religieux, c’est une relation émotionnelle, faite à l'aide de prières (s’il y en a) concentrées principalement sur le « Moi ». C’est une relation parfois mystique et souvent superstitieuse.

Pour les enfants de Dieu, c’est l’Esprit du Dieu vivant qui fait son oeuvre en eux afin de leur communiquer sa volonté. C’est un coeur à coeur, une vie de repentance, de partage et d’adoration dans l’intimité du lieu secret. 

 

Ici Jésus équipe du Saint Esprit et ça change tout !

 

3/ La communication

Pour les religieux, ils sont présents aux réunions et aux cultes, mais très souvent absents dans le lieu secret. Ils n’accordent que très peu de temps au Seigneur en tête à tête.

Pour les enfants de Dieu, ils agissent par la foi parce qu’ils passent un maximum de temps avec Jésus et leur soif est sans fin.

 

Ici Jésus avec la grâce et la croix développe la Foi à la place de la loi et ça change tout !

 

4/ La position du Fils

Pour les religieux, il est leur sauveur, Ils remercient Jésus pour son sacrifice à la croix mais ne le placent pas en priorité dans leur vie. 

Pour les Enfants de Dieu, c’est leur sauveur et surtout leur Seigneur ! Il est le premier dans leur vie, sans aucune discussion possible.

 

Ici Jésus est devenu le Seigneur plus que le sauveur et ça change tout ! 

 

En clair, les religieux ne portent pas LA MARQUE DU BRISEMENT et forcément, il y a des conséquences :

 

. Ils ne renoncent pas au péché

(ils ont l’apparence de la piété mais sont remplis d’iniquité dans leur coeur)

. Ils ne portent pas leur croix

Mourir à eux mêmes et souffrir pour Christ ne sont pas du tout leur objectif, mais il font toujours bonne figure et nous font croire que….)

. Ils n’obéissent pas

(Ils rejettent la volonté divine mais disent tout le contraire pour ne pas être dévoilés. Ils disent oui, mais ils ne le font pas)

. Ils ne sont pas disciplinés

(Ils font ce qui leur plait, quand ça leur plait, ils mélangent protocole et discipline. Aller au culte est une chose mais appliquer ce qui s’y dit en est une autre).

 

Ces 4 conséquences révèlent l’Attitude du faux Chrétien religieux, emprunt de l’esprit du pharisianisme, qui crucifia Jésus ! C’est la guerre entre les 2 clans dans l’église ! Jésus n’a cessé de dénoncer cette attitude d’imitation religieuse. Elle est la source de l’apostasie qui inonde nos églises et égare un grand nombre de personnes.

 

Veillons à ne pas tomber dans le piège du Diable, de l’IMITATEUR !

 

Matthieu 7 v 15 à 27 Gardez–vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille–t–on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui–là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour–là : Seigneur, Seigneur, n’avons–nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons–nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons–nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez–vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande. 

 

 

Retenons bien ceci…

 

L’esprit païen :

Des centaines de millions de gens croient en Jésus, mais ils ne le reconnaissent pas comme leur sauveur et Seigneur. Leur perception est respectable, historique, héroïque même, mais ils n’ont pas été impactés par ce que représente pour eux son acte sacrificiel.

 

L’esprit pharisien :

Pour d’autres, cela va plus loin, il est leur sauveur, celui en qui ils croient pour les sauver de la perdition. Il prennent Jésus pour un Dieu d’amour uniquement ! Pourquoi, parce qu’il a donné sa vie à la croix pour eux et que, de fait, il a tout accompli pour eux ! C’est avec ces personnes là que le diable tend son piège ! Car cette perception totalement restrictive et fausse conduit inévitablement à l’échec ! Elle écarte la notion de péché pour nourrir celle du bien-être et de la prospérité. Tout est centré vers soi et non vers Dieu ! Nous sommes au comble de la religiosité !

 

L’Esprit de Dieu  :

Enfin pour les véritables enfants de Dieu, Jésus les a sauvés parce qu’ils étaient pécheurs et qu’ils devaient cesser de vivre pour eux mêmes. Vomissant ce qu’ils étaient, ils combattent radicalement le péché, renoncent aux plaisirs du monde et adorent le Seigneur en lui consacrant toute leur vie jusqu’à la mort !

 

Pour conclure

 

Le christianisme moderne n’existe pas, c’est une imposture, une imitation diabolique. Le seul Christianisme authentique et pur est l’évangile de Christ, celui de la croix que les apôtres n’ont eu et n’ont de cesse de nous rappeler dans la bible, sa Parole Sainte, sans que jamais nous n’y ajoutions ou en retranchions un seul iota !

 

Daniel GILMAN

 

 

 

Please reload