Rechercher
  • L. GILMAN

2 SAMUEL 7



Verset 1

David a traversé des années très difficiles, mais maintenant Dieu lui accorde du repos. Il y a un temps pour tout, nous dira bien plus tard son fils Salomon, et c’est vrai.


C’est un encouragement pour nous lorsque nous traversons des saisons qui paraissent ne jamais en finir. Toute vallée de l’ombre de la mort finit tôt ou tard par voir réapparaitre les rayons du soleil. C’est Dieu qui donne le repos et qui accorde la délivrance. C’est pourquoi, nous ne devons pas craindre et surtout garder foi que toutes les épreuves que nous traversons, finissent tôt ou tard par s'arrêter.


Verset 2 à 3

Dieu n’habite dans aucun bâtiment, car rien ne peut le contenir. Mais David ne conçoit pas que l’Arche de l’alliance reste dans une simple tente. Nathan va même jusqu’à dire à David : « Fais tout ce que tu as dans le coeur » parce qu’il sait que Dieu approuve David et le bénit.


Verset 4 à 17

Cependant Dieu va s’adresser à Nathan pour David. Et bien que les intentions de ce dernier sont bonnes, le plan de Dieu est tout autre. Si David est pressé d’honorer son Dieu en lui construisant une maison, ce qui est parfaitement louable, Dieu n’est pas dans l’espace temps et ses projets sont différents.


La parole adressée à Nathan est une parole prophétique pour Christ et l’Église. Dieu nous a délivrés de l’esclavage et nous a donné un roi qui régnera éternellement. Jésus est notre Roi « j’affermirai son règne » et nous sommes sa postérité « j’élèverai ta postérité après toi ».

Chaque enfant de Dieu est devenu une habitation de Dieu, nous sommes le temple de Dieu 2 Cor 6:16 Quel rapport y a–t–il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

C’est Jésus qui règne éternellement, il est le Roi de Gloire.

Dieu le Père a un fils unique, Jésus Mat 3:17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui–ci est mon Fils bien–aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Mais il a aussi des enfants adoptifs, c’est à dire la postérité d’Abraham, les circoncis de coeur Gal 3:29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Et comme un bon Père, Dieu corrige ses enfants lorsqu’ils agissent mal, mais jamais il ne les abandonne et les délaisse. Un enfant adopté le restera jusqu’à la fin, parce que Dieu le garde dans sa main et l’affermit jusqu’au bout de sa course. Bien que descendant d’Abraham, Saül ne faisait pas parti de sa postérité, car Dieu ne l’avait pas choisi selon son coeur, mais selon les désirs du peuple. Dieu choisit ses élus non selon des critères humains, mais selon ce qu’il a établi d’avance avant la fondation du monde. Rom 8: 29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier–né entre plusieurs frères.


Verset 18 à 29

David est honoré de cette parole, car il sait que Dieu le protège lui et sa postérité.

Dans sa prière, David reconnait sa condition « qui suis-je ? » il sait qu’il ne mérite rien et pourtant Dieu lui a tout donné. Contrairement à certains qui fanfaronnent et pensent que tout leur est dû parce qu’ils ont fait telles et telles choses, David reconnait qu’il ne mérite rien. C’est là le coeur que doit avoir un enfant de Dieu.


Qui sommes-nous pour que Dieu daigne tout d’abord nous choisir, puis ensuite nous bénir ? Quoi que nous fassions, nous ne méritons rien ! C’est en Dieu seul que revient toute la gloire, pour toutes choses sans exception.

Nos prières devraient ressembler davantage à celle de David. Au lieu de demander à Dieu de nous donner, allons vers lui pour le remercier et le louer de tout notre coeur. Tout ce qu’il fait est bon et notre louange ne pourra que lui être d’une odeur agréable !





3 vues