Rechercher

SUIS-JE UNE AIDE POUR MON MARI ?


Gen 2:18 L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui.


La traduction littérale en hébreu est : "une aide comme son vis à vis"


Une "aide", c'est le mot hébreux « ezerneged » qui comprend 2 racines :

  • « ezer » qui veut dire : aide, secours

Selon le dictionnaire :

Aide = personne qui seconde quelqu’un

Secours = Assistance à une personne qui est dans une situation dangereuse, difficile

Le synonyme des deux est : soutien

  • Et « neged » qui veut dire : vis à vis, contre, opposé

Et c’est là où c’est très important, parce que l’aide ne peut véritablement s’apporter qu’à partir du moment où la vérité est toujours mis en lumière.


Aider, ce n’est pas toujours être d’accord et dire « oui amen » à tout. Aider, c’est parfois s’opposer. Dieu a mis face à l’homme une femme qui parfois saura lui tenir tête et cela dans le but qu’il ne s’enorgueillisse pas trop !


On dit d’ailleurs très souvent que derrière un grand homme, il y a une grande dame ! Si nous regardons toutes les histoires dans la Bible, nous pouvons nous apercevoir que souvent, c’est la femme qui a influé sur l’homme et l’a aidé à prendre les bonnes décisions. Dieu a parfoir opéré en opposant la femme à son mari. En voici quelques exemples :

  • SARAH a du prendre une décision très grave : celle de renvoyer Ismaël

Cela n’a pas plu à Abraham, mais c’est Dieu qui a arbitré et qui a confirmé la demande de Sarah. Abraham a donc renvoyé Ismaël selon l’ordre de Dieu et le souhait de sa femme.


  • REBECCA s’est opposé à la décision de son mari en mettant en place tout un stratagème pour que Jacob reçoive la bénédiction de son père.

Isaac aurait pu revenir en arrière, car il avait été trompé, mais au contraire, il l'a béni une seconde fois avant de l’envoyer chez son oncle Laban. Rebecca a reçu ce qu’elle pensait être juste aux yeux de Dieu et Isaac ne l’a pas rejeté.


  • ESTHER a osé confronté son mari, au risque de sa vie, pour sauver le peuple juif


  • ABIGAÏL a agi derrière son mari pour calmer David et lui donner des vivres

En faisant cela, elle a sauvé sa famille et toute sa maison



le rôle de toutes ces femmes a été déterminant pour le cours de l’histoire. Elles étaient toutes des femmes soumises, cependant leur soumission ne les a pas fait taire et tout accepter. La soumission est une attitude volontaire. Elle coopère et obéit. Mais surtout, elle se met sous la coupe de l’autre (tiré de la côte). On ne peut être véritablement soumise que lorsque l’on se sent aimé.


SARAH a chassé le produit de la chair

REBECCA a béni l’élu de Dieu

ESTHER a sauvé le peuple de Dieu

ABIGAÏL a empêché le oint de Dieu de mal agir


Dieu les a utilisées, comme il utilise chacune d'entre nous !

La Bible ne parle pas d’égalité entre les sexes, ni de supériorité, mais de différence ! La Femme n’est en rien inférieure à l'homme aux yeux de Dieu, elle est son complément, et elle a le devoir de s'exprimer car Dieu lui a donné des qualités complémentaires afin qu'elle aide son mari et le soutienne.


En tant que femme, tenez-vous votre place d’épouse ?

  • Dans le soutien et le vis à vis

  • Dans l’amour tout en prenant position.

  • Êtes-vous soumise dans le sens biblique

Passons du temps avec Dieu afin qu'il puisse prendre le contrôle de notre vie. C'est ainsi que nous serons remplies de l'Esprit et que nous rentrerons dans les oeuvres qu'il a préparées d'avance pour chacune d'entre nous !



Laetitia GILMAN





66 vues