top of page

JEUNE, OÙ VAS-TU ? Des chants de louanges pour notre Dieu



Au travers de ces lignes, je partagerai quelques réflexions personnelles sur mon vécu concernant les chants de louanges et ma soif de partager des moments de culte plus bibliques avec les frères et soeurs dans la foi.



1 - Qu’est-ce que je chante ?


Tout d’abord, les chants que j’aime chanter sont-ils réellement des chants de louange ?


Quelquefois les paroles me semblent égocentriques ; Dieu comble mes besoins, sa présence m’apporte un bien-être… Ou elles expriment des sentiments similaires à une chanson d’amour, faussant notre vision quant à la personne de Dieu, diminuant sa grandeur, la crainte et l’adoration que nous devrions lui porter.


Ces chants, je les chante pour le Seigneur, pour célébrer Ses louanges. Ainsi j’ai entrepris de décortiquer les paroles à la lumière de la Bible, et de prendre du recul face aux émotions qui parfois me trompent dans un jugement.


Concernant le style de musique des chants, ce sujet sensible qui anime tant de débats, je pense que Dieu éclaire chacun au fur et à mesure de sa marche avec Lui. Encore une fois, je dois être prêt(e) à me laisser enseigner par le Seigneur.

Dieu nous révèle sa volonté par Sa parole. Prenant la Bible comme référence, je choisirai des chants en accord avec son enseignement.


2 - Le culte n’est pas un spectacle


Dans beaucoup d’églises, le culte est très structuré, ce qui n’est pas mauvais en soi, mais j’ai expérimenté que la forme peut restreindre la liberté de chacun à s’exprimer et freiner l’oeuvre du Saint-Esprit. Ma plus grande frustration est d’assister à un culte. Car je souhaite de tout mon coeur participer à ce moment où, dans la communion fraternelle, nous apportons nos louanges, notre adoration, nos actions de grâces, nos prières au Seigneur.


Je constate par ailleurs que de plus en plus d’églises s’appuient sur le modèle des « mega-church ». Est-ce là un bon exemple à suivre ? Des conducteurs ou « leaders » de louange au fort charisme, entraînent avec enthousiasme l’assemblée à chanter, sur une scène éclairée avec jeux de lumière, tandis que l’assemblée est plongée dans le noir ….

Ma crainte ici est que les regards se portent sur les hommes et non plus sur Jésus.


Je m’inquiète en particulier de l’influence de l’église pentecôtiste Hillsong sur les jeunes. La louange y est présentée tel un concert de riches stars du monde. Le style de vie associé me remet tout autant en question : pasteurs avec piercings et tatouages, « leaders de louange » à la pointe de la mode... tout cela me semble loin de la simplicité de l’invitation de Christ à sa suite. Aussi, comment serons-nous lumière dans ce monde si nous agissons comme les païens ? Car nous avons été appelés à ne pas les imiter dans leur manière de vivre, et à ne pas aimer les choses du monde (Eph 4:17; 1 Jn 2:15-17)


3 - L’Église est le corps de Christ

Rappelons que l’Église est le corps de Christ, une communion d’hommes, de femmes et d’enfants de tous âges et de toute origine, qui tous sont devenus enfants de Dieu en Jésus. Cette diversité rend l’Église si belle !


Alors, dans nos choix de chants de louanges, pourquoi favoriser une génération au profit d’une autre ? À mon sens, il serait enrichissant pour les jeunes d’apprendre ces hymnes qui ont traversé les âges, témoignages puissants de l’oeuvre de Dieu dans les vies passées. Et de nouveaux cantiques tout aussi bibliques devraient également compléter le recueil de l’église.

Le Seigneur nous a placés ensemble telle une famille composée de membres très différents les uns des autres, qui apprennent à s’aimer tels qu’ils sont et s’encouragent mutuellement à grandir dans la foi (Eph 5:19-21). Ainsi, nous reflétons l’amour de christ, qui est la tête de l’Église (Col 1:18).


Conclusion


Lorsque j’ai rencontré Jésus, j’ai ressenti une joie profonde : cette vérité et cette Pureté dont j’avais l’intime conviction qu’elle existait m’était révélée ! Ce fut mon premier chant de louanges ; la Lumière a éclairé mes ténèbres, Dieu m’a fait cette grâce immense, il s’est approché de moi.


Que nos cantiques soient toujours inspirés de Sa Parole. Rendons l’adoration à Jésus, souvenons-nous de tout ce que Dieu a accompli et chantons ensemble toutes ses merveilles ! (Ps 145)


Anne Li

La Bonne nouvelle 2018


101 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page