top of page

LA PROVIDENCE DE DIEU COMME FONDEMENT DE NOTRE ENCOURAGEMENT




UN GRAND ENCOURAGEMENT


Je crois que l’une des raisons qui poussent Dieu à faire le récit d’exemples si extraordinaires de salut dans les Écritures, qui se manifestent à travers la haine contre son peuple, est que nous avons besoin d’un grand encouragement dans le fait que les circonstances douloureuses et celles empreintes de péché ne sont pas hors de contrôle  : Dieu règne bel et bien sur la montée et la chute de la haine contre son peuple. D’ailleurs, il règne sur les circonstances haineuses de manière à ce qu’elles mènent souvent à une délivrance plus grande qu’elle ne l’aurait été autrement.

Cela ressemble véritablement à un schéma encourageant dans les Écritures. En plus de Joseph et de Moïse, on peut évoquer le livre d’Esther et la manière dont Mardochée a été élevé dans la cour païenne et a été en mesure de détourner la haine des Juifs qu’éprouvait Haman en un renversement de situation étonnant pour la délivrance d’Israël.



UN SALUT OBTENU PAR LA HAINE ET LE MEURTRE


Souvenez-vous aussi comment le schéma atteint son paroxysme dans la haine contre Jésus (Lu 19.14 ; Jn 7.7 ; 15.18), entraînant sa crucifixion et, étonnamment, notre salut. Un salut obtenu par la haine et le meurtre  ! Ce sera le chemin des chrétiens vers la libération finale  : « Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé » (Mt 10.22).

Déjà dans l’Ancien Testament, ce chemin chrétien était anticipé, par exemple, par le psalmiste dans Psaumes 44.23 : Mais c’est à cause de toi qu’on nous égorge tous les jours, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

Paul cite ce passage dans le cadre de l’expérience chrétienne dans Romains 8.36 : Selon qu’il est écrit : C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.



L'ENCOURAGEMENT DE BASE : LA PROVIDENCE DE DIEU


Quel est l’encouragement biblique essentiel pour le peuple de Dieu dans ce schéma de salut à travers la haine  ? Voici une réponse  :

l’encouragement de base – le fondement de bien d’autres encouragements – est la providence tout-englobante de Dieu sur les plus petits comme les plus grands adversaires, y compris sur leur pouvoir de haïr.

Dans Romains 8, Paul encourage les croyants qui souffrent. Il le fait avec la promesse que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment (Ro 8.28).

Il explicite que « toutes choses » englobent les intentions haineuses derrière les « tribulations, l’angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le péril et l’épée » (Ro 8.35). Paul va encore plus loin et ajoute que même si on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie, « dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés » (Ro 8.37).

Le fondement solide comme un roc de notre encouragement réside dans la providence de Dieu, qui gouverne tout. Lorsqu’on est emprisonné avec Joseph, ou que son bébé est dans les buissons infestés de crocodiles avec Moïse, ou qu’on est haï par Pharaon ou lorsqu’on reçoit 195 coups de fouet avec Paul (2 Co 11.24), ou que l’on est sur la croix avec Jésus, la pensée de la providence totalement sage de Dieu, gouvernant même la haine de nos persécuteurs, est destinée à consolider notre foi et à nous aider à tout supporter pour la joie à venir (Hé 12.2).



John Piper

"La Providence de Dieu"

57 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page