Rechercher

LA SÉDUCTION DU JOUG ÉTRANGER




Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a–t–il entre la justice et l’iniquité ? 2 Cor 6:14. Le grec original dit « Ne forme pas un attelage disparate avec les incrédules »


Qui est l'infidèle ? Celui qui est étranger à la vie de Dieu. Il n'a pas la vie en lui, mais demeure encore dans la mort parce que son coeur n'a pas été régénéré par l'Esprit de Dieu.


Le coeur d’un chrétien né de nouveau n’a plus les mêmes aspirations et les mêmes pensées que lorsqu’il était encore dans le monde, parce qu’il a été changé par la main puissante de Dieu, il a été circoncis. Par conséquent, il ne peut plus, bien plus, il ne veut plus s’associer ou s’unir avec une âme qui serait en désaccord avec ses convictions chrétiennes et qui, de surcroit, ne serait pas en harmonie avec sa foi. il ne le veut pas, parce qu'il sait que cette alliance créerait un attelage déséquilibré qui finirait tôt ou tard, par le faire chuter et l'éloigner de sa mission principale, qui est de rechercher le Royaume et la justice de Dieu avant toute chose.


C’est pourquoi l’apôtre Paul continue en faisant des comparaisons très claires, pour argumenter le verset précédent : « qu’y a–t–il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y a–t–il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a–t–il entre le temple de Dieu et les idoles ? » 2 Cor 6:15-16


La lumière et les ténèbres sont totalement opposées l’un à l’autre, l’un représente Christ, et l’autre Satan. Et Paul n'a pas peur d'interpeller ses interlocuteurs pour leur faire comprendre l'importance des mauvais choix. L’enfant de Dieu n’a plus aucun point commun avec un enfant du diable, même si ce dernier n’a pas conscience de son appartenance. Ainsi, l’enfant de Dieu est devenu le « temple du Dieu vivant » parce que l’Esprit-Saint habite en lui.


C'est pourquoi, en tant que Père parfait, bienveillant et protecteur, Dieu veut conduire chacun de ses enfants dans la sainteté et surtout les écarter du danger qui les guette. Qui dit sainteté, dit mise à part, c’est pourquoi, l’enfant de Dieu ne se mélange plus, il se met à part pour l’oeuvre de Dieu, afin de rester fidèle sa Parole. Il écoute et obéit à son Père, parce qu'il a mis en lui toute sa confiance. Il lui soumet ses projets et le laisse agir, parce qu'il sait que ses desseins sont parfaits.


Dans l’ancienne alliance, Dieu exigeait la circoncision de son peuple dès l’âge de 8 jours ; cette marque était le signe indélébile de l’appartenance à Dieu. Tous ceux qui ne l’avaient pas devaient être exterminés du milieu du peuple (Gen 17:14). Et bien que la circoncision de chair n’est plus valide aux yeux de Dieu dans la nouvelle alliance, parce qu’elle a été remplacée par la circoncision de coeur et que l’acte n’est plus fait par la main d’un homme mais par celle de Dieu, il n’en reste pas moins que sa signification reste la même et que toute personne qui ne l’a pas, ne sera pas admis dans le Royaume de Dieu. Seuls ceux qui ont été marqués par le sceau de Dieu hériteront de la vie éternelle. Tous les autres, n’en déplaisent à certains, seront exterminés du Royaume. C’est pourquoi, Dieu veut que nous sortions du milieu des incirconcis, et que nous nous séparions d’eux. Non pas dans le travail, dans nos familles et dans nos rencontres, puisque nous vivons toujours dans le monde et que nous sommes appelés à évangéliser les perdus, mais dans toute union, que ce soit pour le mariage ou dans le travail.


« C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. » 2 Cor 6:17


Celui ou celle qui ne s'est pas repenti de ses péchés est impur aux yeux de Dieu, et reste sous la colère et le jugement de Dieu ! Seul le sang de Jésus purifie le pécheur et sans une véritable conversion, une repentance sincère, nul n’est sanctifié.


Dieu est-il injuste, méchant, sectaire ? Non, c’est avant tout un père, qui veut protéger ses enfants « Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant ». 2 Cor 6:18 Ainsi, comme un Père, il prévient du danger et châtie si cela est nécessaire. Il sait que toute relation intime avec une personne non circoncis de coeur entrainera tôt ou tard de grandes désillusions et parfois mêmes des épreuves et des souffrances lourdes de conséquences. L’un et l’autre ne suivent pas le même maitre et bien qu’ils peuvent s’apprécier, ils restent, aux yeux de Dieu, étrangers l’un de l’autre. Leurs aspirations, leurs motivations et leur manière de vivre sont opposées et s’il est possible à certains moments de penser que le temps changera les choses et que le non croyant finira par être touché, rien n’est plus improbable et la plupart du temps, c’est malheureusement le monde qui au fil des années reprend du terrain et finalement ses droits, que ce soit dans un couple ou entre deux associés.

C’est pourquoi le Seigneur dit clairement que puisque nous avons été rachetés par le prix de son sang, maintenant nous devons marcher dans la lumière, comme des enfants de lumière. « Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière » Eph 5:8 Il n’y a aucune place pour le compromis avec Dieu.


De plus, en se mettant sous un joug étranger, le chrétien constatera que ses prières resteront sans effet, car son but principal ne se porte pas sur les intérêts du royaume, mais sur ses désirs personnels et égoïstes. Par sa rébellion et son entêtement à vouloir satisfaire ses propres désirs, il se rend ennemi de Dieu et adultère « Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. » Jc 4:4


En tant que Père, Dieu protège ses enfants et les met en garde en les avertissant du danger qu’ils encourent s’ils désobéissent. Ses commandements ne sont pas pénibles, ils sont notre bouclier contre toutes les attaques de l’ennemi. Nous ne devons jamais oublier que Satan est le prince de la séduction et qu’il emploie tous les moyens à sa disposition pour faire chuter le chrétien et l’entrainer à désobéir. Son objectif est de le rendre malheureux et de lui faire croire que la vie d’un chrétien n’est fait que d’interdits. Mais n’oublions jamais que Satan est le prince du mensonge, et qu’il mène un combat acharné contre Dieu et ses enfants. L’obéissance à la Parole de Dieu est donc le seul moyen pour un enfant de Dieu, de s’éloigner des pièges que l’ennemi lui tend et de se mettre sous la protection de son Père. L’obéissance à sa Parole est non seulement la cuirasse qui protège le coeur du chrétien et qui lui permet de combattre le bon combat, mais aussi la preuve de son amour envers celui qui l’a délivré de la mort et du péché. Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui Jn 14:2.


Un véritable enfant de Dieu peut chuter, mais très vite il se repent et se relève pour continuer la course. Il sait que son Père est avec lui et rien n’a plus d’importance à ses yeux que de faire la volonté de celui qui a donné sa vie pour le sauver. On ne se moque pas de Dieu, tout bon arbre porte de bons fruits, mais tout mauvais arbre serait coupé et jeté au feu. Seuls ceux qui persévèreront jusqu'au bout prouveront qu'ils appartiennent à Dieu (Mc 13:13).

L. Gilman


165 vues