top of page

LES PAROLES VAINES



La bible nous parle de « paroles vaines », et il est intéressant de savoir exactement de quoi il s’agit exactement.


Le mot « Vaine « vient du grec « battalogeo » qui signifie : bégayer, répéter sans cesse les mêmes choses, utiliser de nombreux mots inutiles, jaser, babiller.


Les "paroles vaines" que la bible mentionne, visent 3 groupes de personnes particulièrement :



LES CHRÉTIENS EN PRIÈRE


Mat 6:7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.


Lorsque Jésus dit à ses disciples de ne pas multiplier de vaines paroles, c’est au sujet de la prière tout particulièrement. Et il ajoute « Car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez ». C’est pourquoi, juste après, il enseigne la manière dont nous devons prier. Le Notre Père est le shéma de prière que tout chrétien devrait utiliser, parce qu’il reprend tous les sujets importants que nous devons aborder lorsque nous nous présentons devant Dieu.


Certaines personnes multiplient les paroles et ne cessent de répéter les mêmes choses. Dieu n'est pas impressionné par ce genre de prière, ce qu'il veut, c'est une prière sincère, et non une succession de phrases toutes faites, de mots creux, sans conviction de coeur. D’autres se centrent uniquement sur leurs besoins et ne prient que pour leur propre intérêts. Ni les uns ni les autres ne sont écoutés par le Seigneur, car ce sont des prières qui manquent le but, elles ne recherchent pas le Royaume de Dieu.


Dans les proverbes, Salomon nous recommande également de ne pas multiplier nos paroles devant Dieu.


Ecl 5:2-3 Ne te presse pas d’ouvrir la bouche, et que ton cœur ne se hâte pas d’exprimer une parole devant Dieu ; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre : que tes paroles soient donc peu nombreuses. Car, si les songes naissent de la multitude des occupations, la voix de l’insensé se fait entendre dans la multitude des paroles.


Dieu nous attend aux pieds de son trône pour que nous nous abandonnions entre ses mains et que nous l’adorions. L’Esprit lui-même inspire le chrétien et fait monter vers Dieu ce qui est important et nécessaire pour le Royaume et pour la croissance spirituelle du régénéré. Les prières doivent être empruntes de sérieux et de crainte, mais aussi d’une confiance totale envers celui qui règne et qui peut tout. Les soupirs, les pleurs et l’adoration suffisent parfois, il n’est pas nécessaire d’exprimer de longues prières pour être entendu et exaucé. Le problème n'est pas la longueur de la prière, mais la multitude des paroles. Les prières vaines sont principalement centrées sur le "moi" et oublient l'essentiel : Dieu, son Royaume et le prochain.


CEUX QUI NE CONNAISSENT PAS LA VÉRITÉ ET LES FAUX ENSEIGNANTS


Dans sa 1ère lettre à Timothée, Paul emploie ce mot en parlant des faux docteurs, de tous ceux qui sont privés de la vérité et qui propagent des hérésies


1 Tim 6:5 les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain.


Beaucoup parlent sans connaissance de la Parole. Ils avancent des choses dont ils n’ont pas compris le sens et tentent d’en convaincre les autres par des débats stériles.


1 Tim 1:6-7 Quelques-uns, s’étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours ;ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment.

1 Tim 6:20-21 O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes, et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi détournés de la foi. Que la grâce soit avec vous !

Tit 1:10-11 Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs, auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner.


ET LES RELIGIEUX, CEUX QUI N’ONT PAS COMPRIS LA GRÂCE

Et dans la 1ère lettre qu’il adresse à Tite, il fait référence à ceux qui débattent et se disputent sur des anciennes pratiques concernant la loi de Dieu : les aliments, le sabbat, les jours saints, etc. Mais aussi concernant la généalogie des anges et des hommes et sur tout ce qui avait été ajouté à la loi.


Tit 3:9 Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi ; car elles sont inutiles et vaines.


C’est pour cette raison que Paul invite les responsables d’église, mais également tous les chrétiens à fuir les discussions stériles et inutiles


2 Tim 2:23 Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles.



Quoi qu’il en soit, nous savons que la langue est un venin mortel et que nous devons faire attention à ne pas ouvrir notre bouche inutilement.


L’insensé se reconnait à la multitude de ses paroles

Ecl 5:3 Car, si les songes naissent de la multitude des occupations, la voix de l’insensé se fait entendre dans la multitude des paroles.


Et celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher

Pr 10:19 Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent.


C’est la raison pour laquelle Jacques nous avertit de faire attention à notre langue, car elle est un venin mortel.

Jc 3:6 La langue aussi est un feu ; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.


Si nous ne la maitrisons pas, nous courons le danger de bénir Dieu tout autant que de maudire notre prochain.

Jc 3:9 Par elle nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu.


Et il ne faut pas qu'il en soit ainsi .... Jc 3:10


L. Gilman


80 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page