MATTHIEU 6


Verset 1 à 4

plus précisément au verset 1 "Garde-toi de faire ce qui est bien devant les hommes pour être bien vu". Si nous faisons ce qui est bien afin d'être considéré, Dieu le sait et nous n'aurons aucune récompense dans le ciel. Cela peut concerner des dons d’argent, mais aussi des bonnes actions de tout genre. Nous ne pouvons rien cacher à Dieu, même les motivations de notre cœur.

Aider les pauvres et ceux qui en ont besoin, c’est très bien, mais à condition de le faire de tout cœur, sans pour cela le dire autour de nous. Personne n’a besoin de savoir, c’est l’affaire de Dieu ! Notre aumône doit se faire discrètement et en secret, car sinon cela prouve l’orgueil encore dans notre cœur.


Verset 5 à 6

Il en est de même pour la prière, en aucun cas, elle ne doit servir à nous élever devant les autres. La prière est avant tout un coeur à coeur avec Dieu et non une occasion de se mettre en valeur. Dieu ne regarde pas à nos belles paroles, mais à la sincérité de notre coeur. Prier avec les frères et soeurs est bien, mais Dieu nous attend avant toute chose dans le lieu secret, en tête à tête avec lui et dans une réelle humilité. Notre seule recherche doit être l’approbation de Dieu et non des hommes. Nous devons être vigilants car l’orgueil est si subtil et nous pouvons tomber dans ses pièges.


Verset 7 à 8

Les prophètes de Baal ont invoqués leur Dieu pendant des heures afin que le feu tombe sur l’autel qu’ils avaient construit, mais cela n’a servi à rien. Nous pouvons être comme eux, en faisant de longues prières sans jamais  être exaucés. Ce n'est pas la longueur de la prière qui lui donne du poids, mais sa profondeur. Cela dit, Jésus n’est pas en train de dire que nos prières doivent être courtes et bâclées, c'est pourquoi il va rentrer dans le vif du sujet maintenant.

Avant d'aborder la prière en elle même, Jésus vient d'énumérer 3 points importants la concernant :

- c'est une affaire personnelle entre nous et Dieu

- elle doit se faire dans un lieu secret

- elle doit être sincère et profonde

Certains font de très belles et longues prières devant les autres, mais cependant leur vie ne change pas, ils ne portent aucun fruit. Jésus les appelle des "hypocrites".


Verset 9

Alors si nous ne cherchons que l’approbation de Dieu mais que nous devons écourter nos demandes, comment devons-nous prier ?

Jésus priait beaucoup pourtant ! Mais là, justement, il va nous expliquer ce qu’est la prière, parce que le « Notre Père » est le schéma de prière parfait !

adoration, proclamation, écoute de Dieu, exposition brève des besoins, repentance, demande de protection et de nouveau louange. Cette prière peut être très longue parce que c’est une réelle communion, un échange, et surtout elle est complète ! Les besoins ne représentent qu’une infime partie par rapport à l’ensemble. Jésus a donné ce modèle de prière lorsque les disciples lui ont demandé « enseigne nous à prier ! », cela prouve que la prière n’est pas innée, car elle n’est pas naturelle. On parle à quelqu’un qui ne parle pas audiblement et on écoute quelqu’un au plus profond de notre cœur. Cela s’apprend et c’est en la pratiquant en fonction du modèle qu’il nous a donné que nous parvenons à un vrai cœur à cœur avec notre Père. Nous n'allons pas à Dieu simplement pour lui demander des choses, mais avant tout pour mieux le connaitre et avoir une réelle relation avec lui. C'est un partage, il parle et nous l'écoutons, nous parlons et il nous écoute.

"Notre Père qui es aux cieux" :

3 mots ou groupes de mots très importants : "notre"; "père" et "qui es aux cieux"

C'est "mon" père, celui de tous les rachetés. Et puisqu'il est mon père, il m'aime comme un Père aime son enfant, il s'occupe de moi, il prend soin de moi, il me protège, il veut tout ce qu'il y a de meilleur pour moi. Il est dans les cieux et fait tout ce qu'il veut, c'est qui contrôle toute chose dans les cieux, mais aussi sur la terre. Et même si le diable a du pouvoir et de la puissance, Dieu reste le maitre souverain et ne lui permet pas tout ce qu'il veut.

De plus, il est important de préciser que Jésus nous demande de s'adresser à notre Père dans nos prières et non à lui. Dieu est composé du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et chacun a un rôle bien défini. Si nous voulons résumer la trinité en 3 qualificatifs , voici comment nous le ferions : Le Père est notre interlocuteur, le Fils est notre sauveur et le Saint-Esprit est notre conducteur.

"Que ton nom soit sanctifié" :

ou plus clairement "Que ton nom soit mis à part". c'est à dire pas utilisé en vain, n'importe comment et en n'importe quelle occasion. C'est d'ailleurs le 3ème commandement Ex 20:7 Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Beaucoup parle de Jésus et de Dieu à tout va et ne se rendent pas compte qu'ils le profanent. le nom de Dieu YHWH est d'ailleurs imprononçable, c'est pourquoi les juifs l'appellent "ADONAÏ". Mais maintenant Jésus est le Nom au dessus de tout nom et même s'il nous a sauvé par grâce et donné accès auprès du Père, son nom ne doit pas être utilisé en vain. Il est Dieu au même titre que le Père.

Ces deux phrases nous invitent à reconnaitre celui à qui nous nous adressons et à nous prosterner devant sa majesté. Il est Dieu et à la fois notre Père. La prière commence donc par un moment de reconnaissance et d'adoration.


Verset 10

"Que ton règne vienne" :

Le règne de Dieu doit être l'objectif de chaque enfant de Dieu. Nous voulons voir le règne de Dieu sur la terre, mais pour que cela arrive, il faut d'abord le voir dans notre vie personnelle. Il doit régner dans notre caractère avant tout, dans notre foyer, dans notre couple, dans notre travail, dans nos finances, dans nos projets, etc... Oui nous attendons que Jésus règne une fois pour toutes, et comme L'Esprit Saint, nous crions "Viens, Seigneur Jésus !" Ap 22:20, mais nous ne devons pas oublier qu'avant ce grand jour glorieux, Dieu veut régner dans notre coeur.

"Que ta volonté soif faite sur la terre comme au ciel" :

C'est le complément au règne de Dieu. La volonté de Dieu ne peut se faire que si nous le laissons régner. La volonté de Dieu doit être notre principale recherche pour notre vie toute entière. Et une grande partie de sa volonté est inscrite dans sa Parole. C'est à nous de la rechercher et surtout de la désirer. Mais pour la désirer, il faut avoir pris conscience que sa volonté est parfaite. En sommes-nous persuadés ?


Verset 11

"Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien":

C'est ici et seulement ici que nous abordons nos besoins personnelles. Cependant le pain représente aussi bien le besoin matériel (le nécessaire) et le besoin spirituel. Dieu veut nourrir notre corps et notre âme. et il nous donnera toujours la quantité nécessaire en fonction de nos besoins. Il a fait cette promesse à ses disciples au sujet de la nourriture juste un peu plus loin (Mat 6:26) et il nous a donné sa Parole afin que nous nous en délections. Jésus est le pain de vie, mais aussi la Parole. chaque fois que nous allons dans la Parole, nous mangeons le pain de vie, celui qui nourrit notre âme. Dieu pourvoit pour la nourriture quotidienne spirituelle et matérielle et lorsque nous manquons, nous pouvons lui demander, mais dans une démarche de foi.


Verset 12

"pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés"

Le pardon envers notre prochain est non négociable pour Dieu. Il nous a pardonnés et exige que nous fassions la même chose à notre prochain. Il y reviendra au chapitre 18 et conclura que si nous retenons quelque chose envers quelqu'un, Dieu ne nous rejettera pas, mais nous châtiera jusqu'à ce que nous ayons remboursé notre dette. Nous savons que notre dette ne peut pas être honorée tant elle est élevée, ce qui veut dire que tant que nous n'accordons pas notre pardon à autrui, nous ne serons jamais en paix mais dans le tourment. Le pardon est une puissance qui libère. Si je ne pardonne pas à mon prochain, Dieu ne me pardonne pas, il ne met donc pas possible d'être dans la paix, car j'ai besoin de son pardon chaque jour.


Verset 13

"ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin".

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 cor 10:13 Ce n'est pas Dieu qui tente, mais le diable (Jc 1:13). Dieu n'est pas l'auteur du mal, mais comme il connait tout à l'avance et contrôle toutes choses, il ne permet pas que la tentation soit au delà de nos forces. N'oublions pas que, comme nous le voyons dans le récit de Job, le diable ne peut pas agir sans la permission de Dieu. C'est pourquoi, il nous est demandé de prier pour ce sujet. Cela nous rappelle que nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus. Il est notre avocat et prie pour nous afin que nous marchions dans ses pas. Dieu permet la tentation jusqu'à une certaine mesure, pour le bien du croyant, car après avoir été tenté, il recevra la couronne de vie (Jac 1:12)

Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

La prière se termine par la louange à notre Dieu. Tout appartient à Dieu et notre bonheur dépend de lui. Il est le Roi de gloire, le Dieu tout puissant, le créateur du ciel, de la terre et de l'infini. Nous lui devons tout, absolument tout !


Verset 14 à 15

Jésus revient sur le pardon imm