Rechercher

MATTHIEU 7


Verset 1 à 5

Jésus utilise ici le verbe « krino », c'est-à-dire la condamnation de quelqu’un et non le constat, l’analyse. N’oublions pas que nous pouvons voir une situation et ne pas la trouver bonne, sans pour autant condamner la personne. 1 Corinthiens 2:15 L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. « anakrino ».

En effet, comme Jésus le dit, nous serons jugés "krino" comme nous aurons jugé "krino". C’est pourquoi, évitons de le faire, parce que tout est vu, tout est entendu par le Seigneur et sa mesure de jugement envers nous sera équivalente à la notre envers les autres. Il nous avertit et la meilleure façon pour y arriver, c'est de regarder toujours à nous. Un jour tout sera dévoilé, tout ce qui est caché dans les ténèbres apparaitra à la lumière, toutes les intentions de nos cœurs seront mises à à nu, c’est pourquoi, avant de regarder à l’autre, nous devrions d’abord examiner notre cœur.

Il ne s’agit pas de ne pas reprendre quelqu’un avec amour ou de ne pas oser évoquer un problème de péché ou de comportement (au chapitre 18, il indiquera comment reprendre un frère). C’est la critique facile et la condamnation qui sont à banir, mais guider et reprendre dans l’amour doit être la priorité de tout chrétien s’il voit l’un de ses frères mal agir. Par contre pour le faire, il faut avant tout, non pas être irréprochable (car personne ne l'est totalement), mais presque, afin de ne pas s'entendre dire par le Seigneur "Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil".

Tout doit toujours être fait dans l’amour dans le but d’aider l’autre et de le faire avancer, non dans le but de le condamner.


Verset 6

Le porcs et les chiens représentent les gens impurs, c'est à dire les païens. Ce verset est important car il montre qu’il ne faut pas insister à parler des choses de Dieu avec les païens s'ils ne les reçoivent pas. Plus loin au chapitre 10, lorsqu'il enverra ses disciples évangéliser, il leur donnera une recommandation très claire : " Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds." Nous ne devons pas insister avec ceux qui refusent la bonne nouvelle, car comme Jésus le dit, ils peuvent se retourner contre nous et nous faire beaucoup de mal.

Il y a des gens totalement fermés à la Vérité, ils blasphément, se moquent de Dieu et sont insensibles aux choses saintes. Ils attendent la moindre occasion pour nous coincer et nous faire du mal. C’est pourquoi, Jésus nous prévient de ne pas perdre de temps avec ces personnes là. Il ne nous demande pas de les condamner, car le jugement final lui appartient, mais d'éviter de perdre notre temps avec eux (Rom 1 :21-23), car leur but sera de nous faire du mal en retour.


Verset 7 à 11

Ce verset est clair dans le sens que Dieu est généreux et qu’il veut tout nous donner. Mais il y a plusieurs principes à respecter dans nos demandes :

  • Demander non pour des buts égoïstes

Jc 4:3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.

  • Demander avec foi

Mat 21:22 Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.

  • Selon la volonté de Dieu

1 Jn 5:14 -15 Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.

  • Être obéissant à la Parole et lui être agréable

1 Jn 3:22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.

  • Être persévérant

Lc 18:7 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?


Mais tout cela ne peut être possible que parce que nous cherchons Dieu et cela implique de frapper à sa porte et de lui demander les choses.

Dieu est heureux de donner, il ne refuse aucun bienfait à ses enfants à partir du moment où nous nous n'avons qu'un seul but : le glorifier. Il est précisé qu’il veut nous donner de bonnes choses et c’est là le nœud du problème : est-ce que nous lui demandons des choses pour nous égoïstement ou des choses pour l'avancement de son Royaume ?


Verset 12

Ce verset est le résumé de toute la loi. Cela s’appelle « la règle d’or ».

Pour savoir si nous agissons bien envers notre prochain, demandons-nous si nous aimerions qu’il agisse de même envers nous. Si nous l’appliquons, c’est l’amour que nous pratiquons et par conséquent ce qu'il y a de plus important (1 Cor 13:13).


Verset 13 à 14

Nous devons rentrer par une porte étroite et suivre un chemin resserré qui n’est autre que Jésus. Aucun des deux ne donnent envie d’y rentrer, car ils ne sont pas attirants.

Comme Paul et Barnabas le disaient aux disciples : Actes 14 :22 c’est à travers beaucoup de difficultés qu’il nous faut entrer dans le Royaume de Dieu ?

Et ces difficultés nous allons les rencontrer tout au long de ce parcours avec Jésus. Le chemin est resserré et très peu veulent l’emprunter parce que la souffrance, l’abnégation, le renoncement à soi en font partie.

La porte et le chemin, c'est Jésus.... je suis la porte des brebis Jn 10:7 Je suis le chemin, ...Jn 14:6

Beaucoup suivent Dieu à leur manière, sans jamais passer par la porte étroite, ni emprunter le chemin. Il n'y a qu'une seul porte et qu'un seul chemin. Jésus n'a pas dit je suis une porte ou un chemin parmi d'autres, mais "La" porte et "Le" chemin. Nul ne peut accéder au Père, au seul et unique Dieu, que par lui "Nul ne vient au Père que par moi" Jn 14:6, c'est pourquoi, sans Jésus, les croyants s'approchent d'un dieu à leur image, d'un veau d'or.

Peu les "trouvent", parce que seul le Père attire à Jésus et seul le Saint-Esprit convainc d'y entrer. Dès la naissance, nous sommes placés sur le grand boulevard de la perdition et cela depuis la chute d'Adam, mais dans sa miséricorde, Dieu a décidé de sauver tous ceux qui reconnaitraient que Jésus est mort à leur place, sur la Croix pour les racheter et les réconcilier avec Dieu. c'est pourquoi nous avons tous reçu la mission d'annoncer cette bonne nouvelle au monde entier. Une seule porte et un seul chemin mènent à la vie et il faut que le plus grand nombre l'entende pour pouvoir y entrer.


Verset 15

Les loups viennent en vêtement de brebis. C'est pourquoi nous devons prendre garde , car il y en a de plus en plus.

Comme une ancienne publicité « canada dry » : "on dirait de l’alcool, mais ce n’est pas de l’alcool !" L’aspect est le même dans le verre, mais le gout n’est pas le même. Et surtout le résultat n’est pas les même.

Les faux prophètes sont très très subtiles, ils utilisent la Parole de Dieu et ont un langage biblique, c’est pourquoi ils sont très dangereux ! Sans discernement, il n'est pas possible de les distinguer ! Ils se dissimulent de bien des manières et peuvent même avoir de grandes églises et attirer beaucoup de monde. C’est normal, ils séduisent par leur discours.

Aujourd’hui, l'évangile a été dilué et si peu s'en aperçoivent, parce qu'ils ne plongent pas leur regard dans la Parole. Le new âge est entrée dans l’église et si peu s’en aperçoivent. Des livres se vendent en millions d’exemplaires dans nos librairies chrétiennes. Un grand nombre tombent dedans et personne n’y voit rien ! Le maître spirituel d'un de ces auteur est un maître dans le new âge ! Et sous le couvert de Jésus et de son sacrifice à la croix, l'accent est mis sur le « bien être » et une vie meilleure.

Alors les fruits ont l’air beau : église immense et magnifique ! Une multitude d’adeptes mais pas des disciples ! Ils ne prêchent plus le message de l’évangile, mais un message édulcoré, transformé, enjolivé et la majorité se laisse séduire. On préfère lire ce livre que de lire la bible, d’ailleurs il est recommandé de le lire, de le méditer, d’y travailler en équipe, de le partager, etc.… Il devient le manuel à suivre. Et parce que les gens ne lisent pas la Parole ou si peu, ils se laissent piéger.

Les fruits donnent l’apparence d’être bons, mais si nous sommes proches de la Parole et du Seigneur, nous discernerons ce qui ne va pas et si nous avons du mal à réellement voir, nous sentons un malaise. Beaucoup de gens malheureusement se laissent tromper et c’est là le grand malheur. « Mon peuple périt faute de connaissance ! » Nous sommes dans un temps d’apostasie et les gens veulent Dieu dans leur vie pour se rassurer, mais ils ne veulent pas suivre Dieu et tout abandonner pour lui.

Des "Jésus", il y en a à toutes les sauces et si nous ne vérifions pas nous mêmes dans les écritures, nous risquons de nous nous faire piéger.


Verset 16 à 20

Un véritable enfant de Dieu et plus précisemment un homme de Dieu porte de bons fruits. Quels sont ces fruits ?

- les fruits de la repentance

Lc 3:8 Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.

Beaucoup pensent qu'ils sont nés de nouveau et sont assurés d'avoir la vie éternelle, mais sans la repentance, il n'en est rien ! Et le signe d'une vraie repentance, c'est qu'elle continue tout au long de notre vie. un vrai repenti ne supporte plus son péché. Il se sanctifie jour après jour et ne tolère plus d'offenser Dieu. Il reconnait sa misère spirituelle et n'a qu'un seul désir : plaire à son Dieu et l'honorer.

- les fruits de la justice

Ces fruits sont le résultat d'une vie droite et pure.

Php 1:11 remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

- le fruit de la sainteté

Rom 6:22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.

- le fruit de la lumière

Eph 5:9 Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité

- le fruit de l'Esprit

Gal 5:22-23 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses.


Verset 21 à 23

Jésus continue sur sa lancée en affirmant quelque chose de terrible : alors que certains auront pratiqué des choses extraordinaires, ils seront rejetés loin de la face de Dieu ! Pourquoi ? Est-ce possible ? Satan est un bon imitateur, c'est d'ailleurs de cette manière qu'il séduit un très grand nombre. Les miracles et les visions ne sont pas tous de Dieu. Les magiciens de pharaon en sont la preuve.

C’est la raison pour laquelle, il faut prendre la Bible au sérieux et rechercher avant toute chose la volonté de Dieu dans nos vie. Beaucoup cherchent le surnaturel et la gloire plus que Dieu ! Ils veulent un Dieu qui répond à tous leur besoins selon leur désirs. Les seuls versets qu'ils connaissent sont ceux qui relatent les miracles, l'évangélisation, et la guérison. Tout leur intérêt pour Dieu se trouve dans ces choses.

Dieu est Dieu et il fait ce qu'il veut. Il n’a pas besoin de nous, ce qu’il veut ce sont des enfants qui soient attachés à lui, qui marchent par la foi et qui lui obéissent. Un véritable enfant de Dieu cherche à glorifier Dieu et non lui-même. L'église qui ne reçoit aucun reproche de Jésus a peu de puissances (Ap 3:8), mais elle est fidèle à son Dieu. Elle cherche la volonté de Dieu et n'a qu'un seul désir : rendre toute la gloire à celui qui l'a rachetée. Dieu ne regarde pas à ce que nous faisons devant les autres, mais à la motivation de notre coeur. Il est le seul Seigneur, le seul qui doive être élevé et recevoir la louange et la gloire.

Ce verset est dans le paragraphe des faux docteurs et faux prophètes. Ce n'est pas l'Esprit Saint qui les anime, mais un esprit séducteur qui malheureusement en entraine beaucoup vers la perdition. Des grandes foules suivaient Jésus pour ce qu'il apportait et non pour ce qu'il était. Ils ne cherchaient pas à le connaitre, mais à recevoir ce qu'il pouvait leur apporter. Contrairement à eux, les vrais chrétiens sont prêts à tout supporter pour leur Seigneur, ils fixent leur regard vers les choses d'en haut, car ils savent qu'un jour ils seront dans la félicité éternelle.


Verset 24 à 27

Tout au long de son ministère Jésus nous enseigne la torah. Il n’est pas venu l’abolir mais il est venu accomplir sa mission afin de nous sauver et nous enseigner comment nous devons pratiquer la justice de Dieu.

« Abolir » veut dire : tordre le sens

Jésus n’est pas venu pour retirer la loi, mais pour l'accomplir à notre place, car aucun homme n'est capable de l'accomplir parfaitement, c'est pour cette raison qu'il nous est impossible d'obtenir le salut par elle. Jésus l'a donc accomplie à notre place et l'a maintenant gravée dans le coeur de tous les rachetés.

Parce que nous mettrons la Parole en pratique, nous porterons du fruit.

Dans ce chapitre, il nous demande de le chercher, de pratiquer l’amour et de se méfier des faux prophètes parce que tous ne rentreront pas dans le Royaume. Il y a un réel appel à être sérieux et à pratiquer la Parole !


Verset 28 à 29

Parce que Dieu est Amour, nous imaginons souvent Jésus comme il n’est pas. Ces paroles sont pourtant claires et elles ne doivent pas être discutées. Il est Dieu, il est la Parole incarnée et il a enseigné ceux qui veulent le suivre. Il y aura de graves conséquences pour ceux qui ne l’écoutent pas et ne mettent pas toute sa Parole en pratique. Matthieu 5:18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.



6 vues