Rechercher

" VOUS SEREZ COMME DIEU ! "


Gen 3:4-5 bible hébraïque Stuttgart :

Alors le serpent dit à la femme : « ne pas mourrir, vous mourrez, car Dieu (Elohim) sait qu’au jour où vous mangerez de l’arbre, alors vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux (ou comme Dieu) (keelohim) connaissant bien et mal.


"KeElohim" peut être traduit par : "comme des dieux" parce que Elohim veut dire "Dieux" et "ke" « comme », Elohim étant le nom de Dieu, le Dieu créateur.


"Vous aurez la connaissance de ce qui est bon, agréable, doux et beau, mais aussi la connaissance de ce qui est mal, méchant et laid"


Avant la chute, Adam et Eve étaient dans un environnement parfait, ils ne connaissaient que la perfection et par conséquent, ils ne pouvaient faire aucune distinction entre le bien et le mal. Le mal n’existait pas ! Comment alors déterminer le bien puisque son contraire n’existe pas ?! Comment pouvaient-ils imaginer qu’il puisse y avoir autre chose ? Ils n'y pensaient même pas ! La connaissance du bien et du mal (le libre arbitre) est en fin de compte "la mort" par excellence. Adam et Eve ne connaissaient rien d'autre que la beauté, l’abondance, la paix et la présence de Dieu. Leurs vies était pures. C'était à la fois la réalité, mais également la Vérité.


Cependant une tentation s'est imposée à eux : N'existerait-il pas autre chose ?

Par cette question, le diable suscite alors dans le coeur d'Eve l'envie de percer ce mystère. À partir de cet instant, le commandement de Dieu se transforme en une interdiction, qui se transforme aussitôt en convoitise, pour aboutir malheureusement dans le péché.

La tentation est trop forte : connaitre ce qui se cache derrière cette interdiction ! Et c’est ce que le diable lui soumet. En quelque sorte, il lui dit : « Vous êtes aveugles, vous ne voyez rien ! Mais écoutez-moi et vous verrez, vous deviendrez sages, vous aurez la connaissance ! » Oui, mais quelle connaissance ? Une connaissance malsaine et corrompue.


Parce que Dieu leur a donné le libre arbitre, leurs yeux s’ouvrent sur le péché, le plaisir, la rébellion ! Voilà ce que le diable suggère à Eve : "Plus besoin d’écouter Dieu si tu es comme lui. Tu pourras décider seule, tu seras réellement libre ! Aujourd’hui, tu ne connais rien, mais demain tu connaitras toute chose comme Dieu, parce que tu seras son égal ! »


Aujourd’hui, dans certains milieux évangéliques, le diable continue d’infiltrer cette pensée : « Tu es comme Dieu ! » Certains vont même jusqu'à prêcher haut et fort « vous êtes des petits dieux (ou des petits christ) ! » N'est-ce donc pas un message qui ressemble étrangement à Genèse 3:5, dont l’auteur n’est autre que l’ennemi de Dieu ?


Satan attaque sur bien des fronts. Sa première tentative est basée sur le doute : « Dieu a t-il réellement dit ? ». Après tout, avons-nous réellement bien compris ce que Dieu a dit ? Le doute s’installe et la deuxième suggestion sera alors plus percutante : « vous serez comme des dieux ! » La convoitise nait dans le coeur et l’action arrive, c’est à dire le péché qui mène à la mort. le diable amène d'abord le doute, puis la tentation et c'est alors que la chute peut-être fatale.

« Dieu a t-il réellement dit ? », c’est le doute installé dans le coeur

« Vous serez comme des dieux (ou comme Dieu »), c’est la tentation tellement alléchante !

Après avoir douté, Eve succombe à la tentation et désobéit à l'ordre de Dieu.


Dieu a dit Gen 1: 26 « Faisons l’être humain dans notre image, comme notre ressemblance ! » (original)

Avoir été fait à l’image de Dieu est un privilège, mais cette grâce ne doit pas être le prétexte pour prendre sa place ou considérer ÊTRE SON EGAL !


Être à la ressemblance de Dieu, c’est lui ressembler et être saint comme il est saint, mais ce n’est pas prendre sa place et devenir son égal.

Dieu a dit : « soyez saints car je suis saint » (lev 19:2) et Jésus a dit : « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait » (Mat 5:48) Nous avons été créés à l’image de Dieu, à sa ressemblance, pour pouvoir vivre comme lui, mais non pour devenir son égal. Seul Dieu est parfait, et nous ne pourrons jamais le devenir.

Le mot parfait en grec est « teleios » qui veut dire : parfait, accompli, mais aussi adulte, âge mûr.

Paul nous aide à comprendre le sens de Matt 5:48 : Nous devons devenir des hommes et des femmes matures, en tendant de plus en plus vers la perfection. la perfection ne s’atteindra jamais par nos propres moyens. Paul lui même a eu une écharde dans sa chair afin de ne pas s’enorgueillir. L’orgueil est notre pire ennemi parce qu’il nous incite à vouloir devenir parfait par nos bonnes oeuvres. La perfection ne s'atteint qu'en Christ. Dieu nous voit saint grâce au sang de Jésus, mais c'est en Esprit que nous le sommes. Nous ne devons jamais oublié que notre nature charnelle est corrompue et qu'elle a besoin d'un traitement radical : la mort. Plus Christ régnera en nous, plus nous tendrons vers la perfection, parce que c'est lui qui est parfait.


La Parole de Dieu nous établit à l’état "d’enfant" et non de « petit dieu ». Nous avons besoin de lui, nous ne sommes rien sans lui. La subtilité est si tentante, mais derrière l’idée de « petit dieu », il y a surtout l’orgueil et la voix de Satan. Lui-même a voulu prendre la place de Dieu et encore aujourd’hui, alors qu’il est vaincu, il lutte jusqu’à la fin en infiltrant cette pensée orgueilleuse dans le coeur des êtres humains !


Comment pourrions-nous nous considérer comme des "petits dieux", alors que nous sommes si imparfaits ?! Lorsque les apôtres se présentent aux églises à qui ils écrivent, ils emploient le mot grec "doulos" qui veut dire littéralement : esclave. La plupart des traducteurs ont volontairement omis de mettre ce mot pour ne pas choquer, mais il n'en reste pas moins vrai que c'est tout particulièrement ce mot que Paul, Jacques, Pierre, Jude et Jean ont employé pour désigner ce qu'ils étaient ! En aucun cas et à aucun moment, ils ne se sont considérés comme des "petits dieux" ou des "petits christs" ! Être à l’image de Dieu ne veut pas dire être son égal !


Dieu a tout donné à ses enfants : un jardin idyllique, des animaux et de la nourriture en abondance. Tout était là pour que l’homme et Dieu soient unis dans une relation saine. Des créatures reconnaissantes face à leur créateur et le Dieu tout puissant aimant et partageant son bonheur avec ses enfants. Chacun à sa place ! Mais le diable est venu mettre le doute dans la pensée de l’homme ! « Tu as du mal comprendre, tu peux être encore bien mieux que cela ! Si tu connais au delà, tu seras bien plus heureux encore ! Dieu ne te dit pas tout ! Fais tes propres choix, tu es libre, n'obéis pas ! »


Non ! Nous ne serons jamais comme Dieu, c'est pourquoi nous ne devons jamais nous considérer comme "des petits dieux" ! Parce que Dieu est notre Père, mais aussi notre Roi et Seigneur ! Si je me considère comme un "petit dieu", je n’ai donc plus besoin de lui et c’est là le dessein du diable ! Si Eve n’a pas su lui répondre et surtout s’y opposer, nous pouvons à l'inverse ne pas commettre la même erreur.


Aujourd’hui une doctrine mensongère du même ordre pénètre dans nos églises évangéliques et le peuple se laisse séduire par des prédicateurs totalement manipulés par le diable. Ces prédicateurs bien connus annoncent un évangile ou l'homme est l'égal de Dieu ! Ils prêchent ouvertement que nous sommes des "petits dieux" ! C'est grave ! C'est un évangile qui plait à la chair et qui rejette le message AUTHENTIQUE de la Croix.


De la même manière que l’a fait Satan, ils disent indirectement et de manière subtile aux enfants de Dieu, qu’ils sont comme Dieu ! N’oublions pas que le serpent est l’animal le plus habile et le plus rusé du jardin. Eve ne s’en est pas méfiée parce qu’il a su lui parler avec beaucoup de douceur et de gentillesse. Mais le poison était bel et bien là, et Eve s’est laissée mordre alors qu’elle aurait pu lui résister et fuir loin de lui. Mais comment résister à de si belles paroles ? Tout simplement en obéissant à ce que Dieu lui avait dit : « vous ne mangerez pas de cet arbre, car sinon vous mourrez ». Dieu lui avait dit, il suffisait d’obéir ! Même si le diable avait insisté, face à la persévérance d'Eve, il aurait fini par partir et la laisser tranquille. « Soumettez vous à Dieu, résistez au diable et il fuira loin de vous ». Eve a agi comme des millions de sois disant "chrétiens" qui ne se soumettent pas à la Parole et préfèrent entendre la voix du diable agréable pour leur égo : « vous serez comme des dieux ».


Les apôtres nous ont mis en garde à diverses reprises sur les faux docteurs et les faux prophètes et nous devons prendre très au sérieux ces avertissements. Ils ont toujours été présents et le sont aujourd'hui plus que jamais ! C’est à nous d’être vigilants et de méditer les écritures pour ne pas suivre n'importe qui et valider n'importe quoi. Jésus les a décrits comme des loups voraces, habillés en vêtements de brebis. Matt 7:15 Méfiez vous des prétendus prophètes ! Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups voraces.


Seule notre soumission à la Parole de Dieu pourra nous éviter de tomber dans leurs pièges et le peuple de Dieu doit en prendre conscience, c’est urgent. De la même manière, que Satan s’est déguisé en serpent et a parlé très subtilement à Eve, chaque dimanche, il recommence le même scénario par le biais de ces serviteurs. Plus que jamais, nous devons être vigilants, car les temps sont courts et l'ennemi multiplie ses actions. La tradition des hommes, la philosophie, la psychologie, le new-âge, le yoga, et j’en passe, s’introduisent dans l’église et si peu crient : « Au Scandale ! » parce que c’est amené avec tant de subtilités, exactement comme le serpent l'a fait !



L. Gilman







214 vues