1 THESSALONICIENS 5




Verset 1 à 3

Le jour du Seigneur n'est pas l'enlèvement de l'Eglise, mais le jugement de Dieu qui apparait en deux étapes dans les écritures. La première, lorsque Jésus reviendra pour régner et la deuxième lorsque le millénium sera terminé.

C’est pourquoi, nous devons nous préparer et ne pas penser que nous avons le temps. Comme les vierges sages, ayons de l'huile dans notre lampe en mettant en pratique la Parole de Dieu et en ayant une vie pleinement consacrée à son oeuvre.

Ne nous laissons pas voler notre temps par des distractions ou les futilités de la vie. La majorité des gens qui se nomment "chrétien" ne s’inquiètent pas pour leur éternité, leur seule préoccupation est leur bonheur sur la terre. Ils n’entendent pas les avertissements du Seigneur, parce qu’ils ne l’écoutent pas. Malheureusement, comme le déluge est arrivé alors que personne n’y croyait, il en sera de même à la fin des temps.Mat 24:39 Et ils ne se doutèrent de rien jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avénement du Fils de l’homme.


Verset 4 à 11

Le jugement de Dieu sera un jour terrible pour ceux qui subiront sa colère. Mais un enfant de Dieu n'a pas à craindre ce jour, car il a été sauvé une fois pour toute. Qu'il soit déjà mort (ceux qui dorment) ou qu'il soit encore vivant (ceux qui veillent), tous seront rassemblés le jour où la trompette sonnera pour l'enlèvement de l'église.

C’est pourquoi si nous sommes vraiment dans la lumière, cela doit se manifester par les 3 qualités que Paul avait déjà cité dans 1 Cor 13 : la foi, l'amour et l'espérance.


Verset 12 à 13

Nous devons reconnaitre ceux qui peinent (travaillent dur), ceux qui dirigent au sein de l’église et ceux qui nous avertissent.

Reconnaitre est le verbe « eidio » qui veut dire : voir, avoir vu, apercevoir, savoir, connaitre. Nous devons voir ceux qui sont vraiment dévoués pour le Seigneur et qui n’ont pas la tâche facile. Certains travaillent dur, ils ne regardent pas à leurs heures et même s’ils ne sont pas parfaits, ils oeuvrent pour la gloire de Dieu. Les uns conduisent le troupeau, d’autres exhortent, secourent ou corrigent selon les besoins et ce n’est pas facile de reprendre ceux qui marchent dans la désobéissance. Plus que de reconnaitre leur travail, nous devons avoir de l’estime pour eux, car ils se donnent pour le Seigneur. Il y a de grandes personnes de valeur qui travaillent pour le royaume, mais nous n’en sommes pas toujours conscients. Ils ont été choisis pour faire avancer l’oeuvre de Dieu. Ils sont imparfaits, comme chacun de nous, c’est pourquoi, nous n’avons pas à mépriser leur travail ou à les critiquer. Paul demande même « un double honneur » pour les plus anciens, ceux qui sont plus âgés. (1 Tim 5:17); L’humilité nous aidera à regarder les autres avec amour et respect. Nous sommes une famille et bien que nous soyons différents, notre vision est commune et c’est la raison pour laquelle, nous devons toujours voir en l’autre l’aide que Dieu veut nous apporter. Nos caractères doivent être brisés et nos regards changés. Si nous demandons au Seigneur de voir comme il voit, alors notre regard sur les autres changera littéralement !


Verset 14

Nous aimons réconforter et soutenir, mais avertir et faire preuve de patience relèvent de plus de courage ! Nous ne pouvons rester indifférents à la vie de certains chrétiens. Lorsque Paul parle de désordre, il emploi le mot « ataktos » qui veut dire : désordonné, hors des rang, irrégulier, plaisirs immodérés, déviant le règlement, indiscipliné.

Dans sa 2ème lettre à Timothée, Paul compare le chrétien à un soldat, parce qu’il est dans une armée dont le chef suprême est Jésus. Un soldat obéit et s’il ne le fait pas, il est repris avec fermeté. Dans cette même lettre, il compare également le chrétien à un athlète, à cause de sa discipline, puis enfin, il le compare à un laboureur pour son courage. Si un "chrétien" est indiscipliné, paresseux et désobéissant aux ordres donnés, peut-il encore être considéré comme tel. Nous devons avoir le courage de dire les choses tout en le faisant dans l’amour. La patience est une qualité indispensable, car elle nous évitera de juger et d’abandonner. Pour certains, le travail est plus long, il suffit de regarder à nous-mêmes parfois pour admettre que Dieu a été et est encore parfois très patient envers nous !


Verset 15 à 22

Voici les recommandations de Paul pour vivre d’une manière digne de Jésus-Christ :

  • ne jamais rendre le mal

Prov 20:22 Ne dis pas : je rendrai le mal. Espère en l’Eternel, et il te délivrera. Pierre va même rajouter quelque chose de plus fort encore : bénissez au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction 1 Pi 3:9

  • être joyeux

Nous pouvons vivre des moments difficiles, être dans l’épreuve et cependant avoir la joie dans le coeur. Cette joie est surnaturelle, elle reflète notre bonheur d’appartenir à Jésus. Peu importe les circonstances, notre coeur doit se réjouir parce que Dieu est grand et que nous sommes dans ses mains. Phi 4:4 Réjouissez vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez vous.

  • Prier sans cesse

Jésus a enseigné à ses disciples de toujours prier sans jamais se relâcher. Nous ne devons pas abandonner même si certains exaucements tardent. Si nous sommes en règle devant Dieu, nous n’avons pas à douter de l’exaucement. Il y a différentes formes de prières, c’est pourquoi notre esprit peut être en permanence en prière. Cela ne veut pas dire de négliger le lieu secret qui reste indispensable à la bonne relation entre l’enfant et son Père. Prier ne veut pas dire demander, prier c’est également remercier Eph 5:20 Rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ…

  • ne pas éteindre le Saint-Esprit

plus clairement : ne pêchez pas !

  • ne pas mépriser les prophéties

Par prophétie, il faut comprendre la prédication de la Parole. Nous ne devons pas mépriser la prédication de la bible, mais au contraire, la sonder, la méditer et aussi la vérifier, comme le faisaient les chrétiens de Bérée.

  • examiner tout

Nous ne devons pas exclure le fait qu’il peut y avoir de mauvaises interprétations de la Parole, c'est pourquoi nous devons vérifier si ce qui est dit du haut de la chaire est conforme aux écritures dans son ensemble. Si nous prenons pour argent comptant tout ce qui est dit, nous sommes en réel danger. Toute prédication doit être mise à la lumière de la Parole. Les Béréens vérifiaient tout ce que le grand apôtre Paul leur disait. Sans être dans la crainte permanente, il existe malheureusement beaucoup de faux docteurs et de des faux prophètes, mais sans aller jusque là, tout homme de Dieu peut simplement se tromper parce qu'il n'est qu'un être humain et que nous devons en tenir compte.

  • s’éloigner du mal

Le mal, c’est l’absence de Dieu. Si nous sommes remplis de l’Esprit, nous fuirons automatiquement le mal. Soyons donc remplis de l’Esprit afin de nous en éloigner.


Verset 23 à 24

Dieu fait les choses pour nous, mais il le fait avec notre participation. Il sait que sans lui nous sommes incapables de nous sanctifier, c'est pourquoi il met en nous le vouloir et le faire, afin que nous puissions être saints comme lui est saint. Php 2:13 car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Lorsque nous sommes nés de Dieu, nous n'avons plus les mêmes aspirations parce que notre coeur a été changé. Le coeur de pierre a été remplacé par un coeur de chair et notre vie est entre les mains de Dieu. C'est pourquoi Paul et l'auteur de l'épitre aux hébreux prient Dieu de faire son oeuvre dans chacun des chrétiens, parce qu'ils savent que :

C'est Dieu qui nous donne de nouveaux sentiments

Rom 15:5 que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ.

C'est lui qui nous remplis de la joie et de la paix

Rom 15:13 Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi pour que vous abondiez en espérance par la puissance du Saint-Esprit !

Heb 13:20 Que le Seigneur de la paix vous donne lui-meme la paix en tout temps, de toute manière !

C'est lui qui nous rend capable de toutes bonnes choses

Heb 13:20 Que le Dieu de paix qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous rende capables de toute bonne oeuvre pour l’accomplissement de sa volonté, et fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles !

C'est encore lui qui nous permet d'aller jusqu'au bout de la course, afin qu'aucun de nous ne se perde en cours de route.

1 Pie 5:10 Que le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.


Verset 25 à 28

La prière pour les frères et soeurs doit être une priorité pour un chrétien. Dieu connait chacun de nos besoins, c'est pourquoi, même si nous lui remettons tout ce qui nous préoccupe en lui faisant une pleine confiance, nous ne nous y attardons pas et nous préférons remettre les besoins urgents et spirituels de nos frères et soeurs en Christ.

La 1ère épitre aux Thessalonniciens est une lettre qui est adressée à tous les chrétiens sans exception.