Rechercher
  • L. GILMAN

GENESE 50




Verset 1 à 3

Le corps de Jacob est embaumé.

Etant donné que cela dura 40 jours entiers, il est évident qu’il ne s’agit pas simplement de parfums répandus sur son corps, ni de bandelettes pour le recouvrir. Le corps était mis dans le nitre, pour sécher toute moisissure, puis, après 30 jours il était oint de gomme et d’aromates pour le préserver, donc pendant les quarante jours mentionnés.

Jacob et Joseph seront embaumés selon la tradition égyptienne, sans doute parce qu’ils étaient reconnus comme des personnages importants au sein de ce pays.


Le deuil dura 70 jours.


Verset 4 à 9

Joseph a besoin de l’autorisation de Pharaon pour quitter le pays pendant quelques temps afin de faire la volonté de son Père. Avec son accord, il s’y rend non seulement avec ses frères et ses serviteurs, mais avec un cortège gigantesque composé de tous les gens de la maison de Pharaon : serviteurs et anciens de sa maison et du pays entier.

Les obsèques de Jacob sont absolument gigantesques et vont prendre des semaines, voir des mois.


Verset 10 à 11

En chemin, Joseph va demander un deuil supplémentaire de 7 jours en l’honneur de son père. Ce qui va démontrer au gens du pays que le défunt est quelqu’un d’important.


Verset 12 à 13

Jacob est enterré avec ses pères, selon sa volonté.


Verset 14 à 17

La disparition de Jacob amène la peur dans le coeur de ses fils, car ils craignent que Joseph ne se venge à présent. Ils n’ont pas appris à connaitre leur frère, car ils pensent que c’est leur père qui les a épargnés. Il est vrai que Joseph a stoppé son petit jeu avec eux, dès lors qu’ils lui ont dit que leur père mourrait s’il gardait en otage Benjamin. Par amour pour Jacob, Joseph a laissé de côté sa rancune et a pardonné à ses frères. Mais qu’en est-il aujourd’hui, puisqu’il est mort ?


N’aurions-nous pas eu cette crainte légitime, nous aussi ?


Joseph est attristé d’entendre cela, parce qu’il sait que son pardon est réel et qu’il ne l’a pas fait avec une arrière pensée, en attendant que…


Verset 18 à 21

Joseph va rassurer ses frères, il ne leur veut aucun mal, bien au contraire, il sait que ce qu’ils ont fait allait bien au delà de leur propre volonté. Dieu était au contrôle de sa vie et il fallait qu’il passe par ses épreuves pour sauver son peuple de la famine.


Oui, les frères de Joseph ont médité le mal et ils l’ont fait, mais Dieu l’a changé en bien et c’est ce qu’il fait également dans nos vies, si nous lui faisons confiance. Nous passons par des souffrances et des moments très difficiles, mais ce n’est jamais en vain, c’est toujours pour nous apprendre quelque chose et nous faire grandir dans la foi. Ne regardons pas au mal que les autres nous font, mais ayons nos yeux fixés sur Jésus qui est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Satan a brisé Job, mais Dieu a permis ces souffrances afin de se révéler pleinement à son serviteur. Le mal de Satan s’est changé en bien par Dieu.

Combien d’épreuves nous ont permis d’avancer et de comprendre des choses qu’il nous était impossible jusque là de comprendre.


Verset 22

Joseph mourut plus jeune que les patriarches. Abraham avait 175 ans, Isaac 180 ans et son père Jacob 147 ans.

Il vécut en Egypte depuis l’âge de 17 ans.


Verset 23

Joseph connut ses petits enfants.


Verset 24 à 26

Joseph meurt avant ses frères qui pourtant étaient tous plus âgés que lui, sauf Benjamin. Il leur transmis le message que Dieu les ferait remonter d’Egypte pour rejoindre la terre qu’Il avait promis aux patriarches. Et il leur fait jurer de remonter son corps à Canaan, dès qu’ils y retourneront.

Joseph sera embaumé comme son père, selon la tradition égyptienne.

Dieu en effet visitera plus tard Moïse et lui demandera de sortir le peuple hébreu du pays d’Egypte. Ce n’est qu’à cette période que les os de Joseph sortiront d’Egypte et seront enterrés à Sichem Jos 24:32 Les os de Joseph, que les enfants d’Israël avaient rapportés d’Egypte, furent enterrés à Sichem, dans la portion du champ que Jacob avait achetée des fils de Hamor, père de Sichem, pour cent kesita, et qui appartint à l’héritage des fils de Joseph.





40 vues