Please reload

GALATES 5

 

Verset 1 

Jésus est venu rendre libre les captifs et délivrer les opprimés. Es 61:1 L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance ; 

Avant notre conversion, nous étions captifs et prisonniers de notre ancienne nature. Elle était sous l’emprise du diable sans même que nous en soyons conscients. 

C’est pourquoi, il est facile de retomber dans la servitude, si nous n’y prenons pas garde. L’ennemi ne veut pas nous laisser tranquille, c’est pourquoi il tentera jusqu’à la fin de nous ramener à lui et il se servira de nos faiblesses pour y arriver. Mais Paul nous dit de tenir ferme dans notre position en Christ, quelles que soient les attaques et les tentations qui se présentent à nous. 

 

Verset 2 à 3

La circoncision est une marque d’appartenance à Dieu pour les juifs, mais en tant que chrétien, elle en l’est plus. La circoncision de chair s’est transformée en circoncision de coeur. Ce n’est donc plus une marque visible qui nous lie à Christ, mais une marque invisible. Ce qui compte aux yeux du Seigneur c’est que notre coeur lui appartienne, qu’il soit vraiment devenu le Seigneur de notre vie. Car si la loi était encore en vigueur, alors il faudrait la pratiquer dans son intégralité, un seul de ses commandements Jc 2:10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. 

A partir du moment où un commandement est transgressé, c’est la loi entière qui l’est. 

 

Verset 4 à 6

La loi nous sépare de Christ. En soi, elle est bonne, mais si elle devient notre moyen de justification, alors elle devient une malédiction pour nous-mêmes. Le salut s’obtient par la grâce uniquement et non par les oeuvres. Nul ne sera justifié par les oeuvres. Paul est très clair, si nous cherchons les oeuvres, nous nous éloignons du salut. Seule la foi en Jésus Christ sauve, rien d’autre ! Mais la foi agit toujours par amour et dans l’amour, c’est la preuve d’une foi authentique. 1 Jn 3:14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 

 

Verset 7 à 10

Dans ce récit, on s’aperçoit que l’on peut avoir bien démarré, et pourtant rétrograder et dévier totalement. 

 

Les galates ont entendu l’évangile, ils ont reçu la vérité dans leur coeur et pourtant, d’autres sont passés après Paul et leur ont retourné la tête. Une toute petite ouverture au péché suffit pour laisser à nouveau le réservoir du fumier se remplir. 

 

Nous ne devons pas écouter n’importe qui. Jésus avertissaient les disciples qu’ils ne devaient plus se laisser influencer par les enseignements des religieux. Mat 6:12 Alors ils comprirent que ce n’était pas du levain du pain qu’il avait dit de se garder, mais de l’enseignement des pharisiens et des sadducéens. 

 

Verset 11

La croix est un scandale pour les juifs religieux, elle remet en question toutes leurs traditions et la loi de Moïse. Sans la nouvelle naissance, il est impossible pour eux de l’accepter, c’est pourquoi Paul en paie les frais, car il est rejeté et maltraité par ce qu’il prêche. Si Paul continuait à prêcher la circoncision, alors la croix n’aurait servi à rien. La circoncision représente la loi, tandis que la croix représente la grâce et les deux ne vont pas ensemble. On est sauvé soit par l’un ou soit par l’autre ! Or seule la grâce sauve, c’est pourquoi Paul ne prêche plus la circoncision.

 

Verset 12

Paul espère qu’ils chasseront les mauvais enseignants parmi eux. L’amour ne doit pas nous laisser accepter n’importe quoi. Il est question de vie ou de mort pour le temps présent et avenir, car l’évangile doit rester intact jusqu’à la fin. 

 

Paul n’a pas peur d’employer des termes durs, mais il le fait par amour de la vérité. Nous ne devons jamais laisser le mensonge ou ne serait-ce qu’une demi vérité prendre racine dans notre coeur. L’évangile est notre seul repère à 100% fiable, c’est pourquoi tout enseignement doit être mis à la lumière de la parole de Dieu.

 

Verset 13

La liberté en Christ ne veut pas dire : faire tout ce que l’on veut ! La vraie liberté, c’est de ne plus être enchainé avec quoi que ce soit. Les liens avec le passé et les mauvaises habitudes sont tombés, les chaines qui nous emprisonnaient avec le péché sont brisées, les addictions et les vices en tout genre n’ont plus aucune emprise sur notre vie, c’est cela la vraie liberté ! 

Et parce que nous sommes devenus libres, nous tournons notre regard vers les autres, et n’avons qu’un souhait, les rendre libres à leur tour. La liberté nous donne de l’amour pour notre prochain et du zèle pour les sortir de leur esclavage.

 

Verset 14

La loi est résumée en une seule phrase : tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais Jésus nous demande avant cela d’aimer Dieu de tout notre coeur, car c’est là que la loi est accomplie dans sa totalité. 

Mat 22:37-40 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. 

L’amour est l’accomplissement de la loi et l’amour de Dieu et du prochain démontre que nous appartenons vraiment à Christ.

 

Verset 15 

L’homme naturel, c’est à dire charnel, a une nature animal et d’ailleurs Paul le précise à travers ces mots « mordre » et « dévorer ». Les êtres humains humains peuvent être terriblement cruels entre eux, tout comme les animaux le sont. La colère et la haine peuvent nous amener à nous détruire mutuellement. On le voit d’ailleurs au fil des siècles avec toutes les guerres, les massacres et les génocides qui ont eu lieu dans le monde.

 

Verset 16 à 17

C’est la raison pour laquelle nous devons vivre pas l’Esprit, ce qui chassera forcément le côté charnel. L’un et l’autre sont totalement opposé et la chair ne veut pas se soumettre à l’esprit, c’est pour cela, qu’elle doit mourir à la croix. 

Rom 8:7 car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. 

Or la chair aime le péché, elle est consumée par le péché et se justifie de tout ce qu’elle fait, et nous savons que le salaire du péché, c’est la mort. 

Tandis que l’Esprit déteste le péché, il le condamne et le rejette. C’est pourquoi tous ceux qui vivent par l’Esprit, sont appelés fils de Dieu. 

 

Verset 18

l’Esprit rend libre, il inscrit la vérité dans le coeur de l’homme, il grave la loi de Dieu dans son être intérieur. Ainsi l’homme n’obéit plus à Dieu par obligation ou devoir, mais il le fait parce qu’il aime Dieu et qu’il veut lui plaire. Le « je dois » se transforme en « j’ai envie » !

C’est totalement différent.

 

Verset 19 à 21

Paul dresse La liste des fruits qui découlent de la chair. Et il termine par un verdict à la fois terrible et irrévocable : aucun accès dans le Royaume de Dieu, c’est à dire la mort éternelle, coupée de la présence de Dieu à jamais.

 

l’impudicité (pornéia)

- indécence, comprenant toutes les relations hors mariage (prostitution, fornication)

 

l’impureté 

- physique ou morale (synonyme d’impudicité)

 

la dissolution

- destruction de quelque chose ou d’une relation

 

l’idolâtrie

- adorer et se prosterner devant une statue, une personne ou quelque chose 

 

la magie

- pratique occulte

 

les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes

- toutes ses choses se ressemblent et s’enchainent les unes les autres (ex : la jalousie entraine les disputes)

 

les divisions, 

- séparation à cause de désaccord, de mésentente

 

les sectes

- le fait de se couper des autres et de vivre en clans pensant avoir seul la vérité.

 

l’envie

- convoiter ce que les autres ont

 

l’ivrognerie

- consommation d’alcool à excès 

 

les excès de table

- manger trop, gloutonnerie

 

et les choses semblables…

 

Verset 22 à 23

Puis il continue en donnant le fruit de l’esprit qui démontrent réellement que nous appartenons à Christ. Notons que ce fruit est au singulier, la chair a plusieurs fruits, mais l’Esprit n’en a qu’un. On peut le comparer à une grappe de raisin. Une grappe contient plusieurs raisins, mais elle ne forme qu’un seul fruit.

C’est pourquoi, si nous avons l’amour, nous avons forcément la patience, la bonté et le reste. Il faut simplement que tous apparaissent au grand jour et qu’ils grandissent. 

Mais pour que ce fruit apparaisse dans notre vie et grandisse de plus en plus, il faut forcément avoir une relation avec le Seigneur et le laisser régner en nous. Ce fruit ne grandit pas par nos efforts, mais uniquement parce que l’Esprit prend sa place et se manifeste de plus en plus dans notre vie. 

 

Dieu nous demande d’aimer, d’un amour agape, et aucun homme n’est capable de le faire s’il n’a pas Christ dans son coeur, seul le Seigneur aime de cette manière. De la même manière, aucun homme n’est bon sur la terre, même Jésus en tant qu’homme a refusé qu’on lui dise « bon maitre », car seul Dieu est bon, c’est pourquoi seule sa présence dans notre vie peut nous rendre bon. Et ainsi de suite pour tout le reste…

 

Verset 24 à 26

Si nous disons être dans par l’Esprit, cela doit se voir. La chair et les passions sont crucifiées, elles n’ont plus de place dans notre vie. Notre « moi » est cloué à la croix pour laisser place au Saint-Esprit dans notre vie. Jésus a dit « Si quelqu’un veut me suivre, qu’il renonce à lui-même, qu’il porte sa croix et qu’il me suive » (Mat 16:24) Vivre par l’Esprit, c’est renoncer à soi et accepter de porter sa croix. Le renoncement, c’est la mort à soi-même, mais c’est la vie en Christ. Sans renoncement, la chair domine et la mort spirituelle est assurée.

 

Cela ne veut pas dire que le chrétien ne tombe jamais, mais il est dans un processus de sanctification qui l’amène de plus en plus à vivre par l’Esprit et à crucifier sa chair. Il revêt Jésus et résiste aux désirs de sa chair Rom 13:14 Mais revêtez–vous du Seigneur Jésus–Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises

 

 

 

 

 

 

Please reload