Rechercher

EXODE 20




Dans ce chapitre, Dieu va donner au peuple hébreux les commandements qu’ils devront respecter, eux et toutes les générations futures.

Jésus les regroupera en 2 principaux Mat 22:37-40 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.


Verset 1 à 3

Aimer Dieu consiste premièrement à l’adorer lui et lui seul. Si nous sommes conscient de ce qu’il a fait pour nous, nous n’aurons pas envie de nous en éloigner et d’adorer un autre dieu que Lui.

Au verset 2, il précise qu’Il est le Dieu d’Israël et que c’est lui qui les a sortis de l’esclavage, c’est pourquoi, il ne peut être plus clair en leur disant « tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face ». Il est l’unique Dieu « Je suis ».


Verset 4 à 6

Pas d’autres dieux implique forcément qu’il ne peut y avoir de statues ou de représentations quelconques qui seraient possibles d’être adorées. Dieu est invisible et lorsqu’on vient devant lui, c’est par la prière. Il n’y a pas besoin de représentation, il faut juste venir avec un coeur ouvert et sincère pour lui parler.

Les idoles nous éloignent de Dieu, elles sont une abomination aux yeux de Dieu.

Il précise qu’il est un Dieu jaloux, mais la jalousie de Dieu n’est pas comparable à la jalousie de l’homme. Dieu aime ses enfants et leur a tout donné, c’est pourquoi, il n’accepterait pas qu’ils le trahissent. Aller vers d’autres dieux, c’est le trahir et oublier tout ce qu’Il a fait pour eux. C’est pourquoi, il leur précise que celui qui se tournera vers un ou plusieurs autres dieux sera puni lui et les 4 générations qui le suivront. La punition se portera sur lui, mais aussi sur ces descendants, c’est un avertissement pour éviter d’enfreindre ce commandement. Par contre si Dieu punit la faute sur 4 générations, il bénit celui qui lui obéit sans mesure.

Dieu nous montre à travers cela que l’obéissance à ses commandements reçoit bien au delà que la punition.

Les idoles sont malheureusement très vite apparues chez les hébreux. Très peu de temps après, le veau d’or fit son apparition.

Aujourd’hui encore, les idoles sont partout et même dans les églises dites chrétiennes. Les statues sont érigées pour tel ou tel saint et les gens se prosternent allègrement devant elles. Chaque personnage a un rôle bien précis, et c’est vers eux que l’église catholique enseigne de prier pour résoudre les problèmes. Parce qu’ils ne lisent pas leur bible, les fidèles pensent agir pieusement et avoir la foi, mais ils sont tout simplement idolâtres aux yeux de Dieu et par conséquent voués à l’étang de feu Ap 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. Mais les idoles sont parfois bien plus subtiles, parce qu'elles ne sont pas représentés physiquement, mais elles prennent toute la place de notre coeur. L'argent, le travail, le sport, les loisirs, les enfants, le conjoint sont autant d'idoles qui peuvent prendre la place de Dieu. Toute idole nous éloigne de Dieu et démontre l'état de notre coeur. Il suffit de regarder à nos motivations pour déceler qui est le premier Mat 6:21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.


Verset 7

Parce que le Nom de Dieu est saint, trois fois saint, il doit être mis à part et ne pas être utilisé de n’importe quelle manière et à la légère. Que ce soit YHWH, Jésus, Dieu, Éternel, Seigneur, Père, et tout ce qui se rapporte à Dieu, nous ne pouvons le prononcer sans le faire avec respect et sérieux.

Ce commandement est repris dans la prière que Jésus apprend à ses disciples "Que ton nom soit sanctifié" Mat 6:9. Certains parlent de Dieu à tout va, sans même se rendre compte de qui il parle, ce sont des religieux qui ne le connaissent pas. Dieu est le Maitre de l'univers, le créateur, il règne éternellement et il est souverain. Cherchons à le connaitre, louons-le pour qui il est et ne parlons pas de lui en vain.


Verset 8 à 11

C’est le commandement le plus long : 4 versets. Dieu s’est reposé le 7ème jour et il demande à l’homme de faire la même chose. Le repos est nécessaire aussi bien pour le corps, que pour l’âme et l’esprit.

C’est un jour de repos complet pour se consacrer à Dieu. Dieu offre le repos à ses enfants, et dans la nouvelle alliance ce repos ne se trouve plus dans une journée, mais dans une personne, Jésus, il est notre Sabbat. Mat 11:28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.


Verset 12

À partir de ce verset, nous rentrons dans la partie qui s'adresse au prochain. Et cela ne commence pas par le commun des mortels, mais par les parents, c’est à dire les personnes les plus proches que nous avons autour de nous. Il pourrait sembler évident d’aimer ses propres parents, mais l’histoire nous démontre que ce n'est pas toujours le cas. C’est pourtant un commandement de Dieu et le seul qui contient une promesse.

Paul le rappelle dans sa lettre aux éphésiens. Eph 6:2-3 Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse, afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre.

Les deux parents doivent être honorés et pas un seul. Que veut dire le mot "honorer" en français ? Célébrer, respecter, estimer. Il ne s’agit donc pas de faire un simple devoir, mais de faire honneur à ceux qui nous ont engendrés.

Tous les parents n’ont pas été bons et pourtant ce commandement reste le même pour tous. Dieu ne l’a pas donné pour certains, il l’a donné à tous sans exception, parce que c’est un principe divin. Pour certains, ce sera évident et pour d’autres, le pardon, la miséricorde, la patience et la maitrise seront nécessaires pour pouvoir y parvenir. Honorer ses parents ne veut pas dire être d'accord avec eux et tout accepter, c'est le respect que nous leur devons parce qu'ils sont ceux qui nous ont mis au monde.


Verset 13

Ne pas tuer semble logique et pourtant ce commandement est profond, car la mort peut se donner par différentes manières. Si dans l’ancienne alliance, ce commandement concerne l’acte physique, dans la nouvelle, il est également moral. Nous pouvons être un meurtrier sans mettre la main sur quelqu’un, mais simplement par notre haine et notre mépris. Jean a dit 1 Jn 3:15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. Nos paroles peuvent également apporter la vie ou la mort Jc 3:8 mais la langue, aucun homme ne peut la dompter ; c’est un mal qu’on ne peut réprimer ; elle est pleine d’un venin mortel. Et il ne faut pas qu’il en soit ainsi ! Aucun meurtrier ne rentrera dans le royaume des cieux Ap 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.


Verset 14

La loi interdit de tromper son conjoint physiquement, mais la grâce est encore bien plus exigeante, puisqu’elle indique que le simple désir dans le coeur pour une autre personne équivaut à l’acte Mat 5:28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

L’adultère est en définitif l’opposé de la fidélité, c’est pourquoi c’est un acte qui peut s’appliquer pour le conjoint, mais aussi pour Dieu. Dieu compare son Église à son épouse, c’est pourquoi si nous enfreignons le 1er, 2ème et 3ème commandement, nous commettons l’adultère envers notre futur époux, qui est Jésus. Il est le seul sur lequel nous devons porter nos regards, le seul qui doit être adorer, celui qui doit prendre la première place dans notre coeur. La place du conjoint est très importante aux yeux de Dieu, car c’est notre fidélité qui est testée à travers cela. Et la fidélité commence avant tout dans le coeur, car Dieu regarde toujours à notre coeur.

Paul a averti les chrétiens qu’ils devaient se sanctifier et rejeter toute forme d’impureté dans leur vie. La télévision et internet offrent beaucoup de tentations pour commettre l’adultère, c’est pourquoi le chrétien doit être vigilant et détourner son regard de ses choses pour ne pas tomber dans le péché 1 The 4:3 Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;

Si nous sommes volages dans notre coeur, et que nous détournons facilement notre regard vers quelqu’un d’autre, alors nous sommes en grand danger car aucun adultère n’aura de place dans le royaume des cieux 1 Cor 6:9-10 Ne savez–vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.


Verset 15

Le vol est tout aussi condamnable. Et le proverbe qui dit « qui vole un oeuf, vole un boeuf » est une vérité que tout chrétien doit retenir. Le vol commence par des petites choses parfois insignifiante. Ce que nous prenons qui ne nous appartient pas est un vol, qu’elle que soit sa valeur. Dieu aime la droiture de coeur Pr 11:1 La balance fausse est en horreur à l’Eternel, Mais le poids juste lui est agréable. Tout comme les idolâtres est les adultères, les voleurs ne seront pas admis dans le royaume des cieux 1 Cor 6:9-10


Verset 16

Un faux témoignage est un mensonge. Des vies peuvent être brisées à cause d’un faux témoignage. L’amour du prochain ne peut concevoir de mentir à son sujet Pr 10:18 Celui qui dissimule la haine a des lèvres menteuses, Et celui qui répand la calomnie est un insensé.

Les menteurs seront exclus également du royaume des cieux Ap 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.


Verset 17

חָמֹד

« ramod » signifie : désirer, convoiter, trouver plaisir à

Nos désirs sont parfois si forts que nous serions prêts à tout pour obtenir ce que nous avons convoité. Et cela peut se porter sur tout, que ce soit une personne, une chose matérielle ou un travail. Ce que les autres possèdent ne doivent pas animer en nous un désir personnel, car le Seigneur nous appelle à vivre simplement et à nous contenter de ce que nous avons. Heb 13:5 Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; contentez–vous de ce que vous avez ; car Dieu lui–même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.

La convoitise entraine bien souvent la jalousie. Beaucoup tombent dans les difficultés financières à cause de ce péché, car ils veulent sans cesse ce que les autres ont. Il est important d’avoir la tête sur les épaules et de vivre simplement, car la société de consommation dans laquelle nous vivons, est là pour nous détourner des priorités célestes. Ne tombons pas dans le piège ! La convoitise entraine la mort si nous ne la stoppons pas avant de passer à l’acte Jc 1:15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort.


Verset 18 à 20

Le peuple est dans l’effroi face au bruit et au spectacle qui se déroule devant ses yeux.

Il est écrit « le peuple tremblait », c’est le verbe « Nuva » נוּעַ qui veut dire : se remuer, être agité, être ébranlé, chanceler, trembler.

Ce sentiment est bon, car l’Eternel veut que le peuple l’éprouve envers lui. « c’est pour que vous ayez sa crainte devant les yeux ». Mais pourquoi un Dieu si bon, peut-il vouloir que ses enfants aient peur, soit effrayé devant lui ? La réponse suit « Afin que vous ne péchiez point ».

Aujourd’hui, tous s’empressent à dire que nous n’avons plus à trembler devant Dieu, parce qu’il est Amour et qu’il est un Père bon et compatissant. Et c’est vrai qu’en tant que Père, nous n’avons pas à avoir peur de nous approcher de lui, mais cette crainte divine est avant tout un respect profond, une peur réelle de le décevoir et de ne pas lui être agréable ! Le Seigneur sait que nous ne serons jamais parfaits, mais il veut que nous respections sa Parole et que nous lui obéissions. Sans crainte du Père, il ne peut y avoir d’obéissance. C’est le cas dans la famille, si le Père n’’est pas craint, les enfants font tout et n’importe quoi. La crainte de Dieu est primordiale dans la vie d’un chrétien. Ce n’est ni les événements, ni les catastrophes et encore moins les hommes qui doivent nous faire trembler, mais nous devons redouter d’être trouvé léger et sans huile dans notre lampe pour le jour de l’enlèvement. Nous avons besoin d’être confrontés à l’évangile de Vérité afin parfois d’être nous-même ébranlés dans notre manière de penser et d’agir. Notre intelligence a besoin d’être renouvelée par le Saint-Esprit et nos raisonnements doivent être littéralement agités et remués par la Parole divine.


Verset 21 à 26

Dieu est Saint et rien ne peut se comparer à lui Es 46:5 A qui me comparerez–vous, pour le faire mon égal ? A qui me ferez–vous ressembler, pour que nous soyons semblables ?

C’est pourquoi, il rappelle encore à Moïse l’importance de ne pas adorer d’autres dieux que lui. Il est le seul et l’unique et il veut être le Dieu de ce peuple.

Ces mêmes paroles nous sont adressées encore à nous aujourd’hui par Paul qui nous les a transmises 2 Cor 6:14-18 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a–t–il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a–t–il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y a–t–il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a–t–il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant.

L’auteur de la lettre aux hébreux rappelle que Dieu est un feu dévorant, c’est pourquoi nos vies doivent lui être agréables en tout point de vue. Heb 12:28-29 C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant.

Nos holocaustes et nos sacrifices à nous, sont nos vies offertes à l’autel de Christ Rom 12:1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.




12 vues