Rechercher
  • MÉLANIE AMIRBACASSE

RÉVEILLONS-NOUS !


Réveille-toi, toi qui dors d'entre les morts et Christ t'éclairera ! Eph 5:14


Nous savons quel temps nous vivons. C'est l'heure de nous réveiller enfin du sommeil car maintenant le salut est plus proche qu'au moment où nous avons cru ! La nuit est bien avancée, le jour approche. Rom 13:11-12


En regardant tout ce qui se passe autour de nous, dans le monde et dans l’église, nous voyons qu'il est urgent de prendre au sérieux notre salut avec crainte et tremblement !

Ce n'est plus le temps de dormir, ni d'être léger, mais c'est le temps où nos yeux et nos oreilles spirituels ont besoin de voir et d’entendre ce que l'Esprit dit à chacun de nous.


Dans la parabole des mauvaises herbes, (Mathieu 13 -24,25), Jésus dit que c'est lorsque les gens dormaient que l'ennemi est venu semé sa semence. La mauvaise semence a été semée pendant l’endormissement et nous voyons combien l'ennemi ne travaille que dans l’obscurité, les ténèbres, lorsque nous ne veillons pas !


Tant que nous demeurons dans la lumière, l'ennemi essaiera de nous toucher, mais il n'aura pas de pouvoir sur nous ! C'est lorsque nous sommes dans un sommeil spirituel que l'ennemi vient et sème les mauvaises herbes, c’est à dire toutes ces choses qui nous éloignent loin de Dieu et de sa communion. Et si nous ne sommes pas de ceux qui veillons et prions, alors nous nous endormirons et serons comptés parmi les morts !

C'est pour cela qu'il est dit « Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d'entre les morts et Christ t’éclairera ! (Ephesiens5-14).


Prenons donc garde de nous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetons le temps, car les jours sont mauvais. C'est pourquoi ne soyons pas inconsidérés, mais comprenons quelle est la volonté du Seigneur. Ne nous enivrons pas de vin: c'est de la débauche. Soyons au contraire, remplis de l'esprit. Eph 5:15-18


Revenons à nous-mêmes, comme il est convenable, et ne pêchons point.

Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres.


Veillons donc, puisque nous ne savons pas quel jour notre Seigneur viendra ! Le soir ou au milieu de la nuit, au chant du coq ou dans la journée ?


Veillons à ce qu'aucun de nous ne s'assoupisse et ne s'endorme comme les dix vierges, voyant que le Seigneur tardait.

Veillons ! Car mêmes les vierges sages se sont assoupies et endormies.

Ne nous croyons pas assez sages, mais ayons la crainte pour ne pas faire parti des vierges folles !


Notre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

Alors veillons et prions en tout temps !


La fin de toutes choses est proche. Soyons donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.


Mélanie Amirbacasse

#tiede #sepreparer

68 vues