Rechercher
  • L.GILMAN

EXODE 33




Verset 1 à 3

Malgré sa colère, l’Eternel n’a pas changé ses plans pour la postérité d’Abraham. Il veut toujours lui donner le pays de Canaan. Gen 12:7 L’Eternel apparut à Abram, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l’Eternel, qui lui était apparu. Il va l’aider dans cette conquête, mais il ne se tiendra pas au milieu d’eux, de peur de s’irriter contre eux.


Ils ont le cou raide, c’est à dire qu’ils sont très orgueilleux et rebelles. Malgré tout ce qu’ils ont vu et vécu par la puissance de Dieu, ils se sont détournés de Lui. Mais Dieu est fidèle à sa parole, c’est pourquoi, bien qu’ils soient irrités contre eux, il va quand même honorer sa promesse, mais en gardant des distances avec le peuple.


Verset 4 à 6

3000 hommes sont morts, mais ce peuple est nombreux et il en reste encore un très grand nombre. Ils ont entendu que Dieu ne voulait pas marcher à leur côté et cela leur fait réaliser qu’ils sont allés trop loin. Ce n’est plus le temps de s’orner de belles parures d’or et de pierre, mais plutôt de les retirer et de s’humilier et c’est quelque part, ce que Dieu leur demande. Ce n’est pas parce que Dieu n’a pas exterminé le peuple dans son ensemble, qu’il n’est plus en colère contre lui.


Verset 7 et 8

Moïse va déplacer sa tente personnelle hors du camps. La tente d’assignation n’est pas à confondre avec le tabernacle, car il n’était pas encore installé à ce moment précis de l’histoire. C’est dans la tente d’assignation « Hoel Moed » que Moïse va rencontrer Dieu en privé. Le tabernacle, se nomme « Mishcan ».

La tente d'assignation servira de lieu de rencontre entre Dieu et Moïse, mais aussi pour « quiconque cherchant YHWH » en hébreu littéral.

Le peuple ne bronche plus.


Verset 9 à 11

Moïse avait une relation très proche avec Dieu, comme avec un ami. Cependant on voit que Josué a lui aussi une place bien particulière. Il était « l’ombre » de Moïse, car tout ce que ce dernier faisait, il le vivait avec lui. On parle toujours de Moïse sur la montagne, mais Josué était avec lui, et ici encore, on voit que Josué l’accompagne et qu’il reste même seul dans la tente, lorsque Moïse est parti. Dieu est en train de former ce jeune homme pour succéder à Moïse après sa mort.


Verset 12 à 17

Nous avons la grâce extraordinaire de connaitre les prières que Moïse adressait à l’Eternel. Avec tout le respect qui s’impose, Moïse parle librement avec Dieu, il reprend ses paroles pour obtenir des faveurs envers lui et le peuple.

Ces prières sont des modèles pour notre intercession.


Moïse n’accepte pas de marcher dans le désert en direction de Canaan, sans que l’Eternel ne les accompagne. La présence de Dieu au milieu d’eux est la preuve que ce peuple est un peuple à part.

Lorsque nous prions, n’hésitons pas à rappeler au Seigneur Sa parole. Dieu aime nous bénir, mais il veut aussi que nous parlions avec lui, que nous cherchions sa face, que nous ayons une relation de confiance et d’intimité.


Verset 18

Personne n’a jamais vu Dieu, mais nous pouvons voir la gloire de Dieu à travers ce qu’Il fait dans nos vies.

2 Cor 3:18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Il n’est pas visible physiquement, mais il l’est plus que jamais lorsque nous regardons les transformations qu’il a opérées dans nos coeurs.


Verset 19

Ce verset est difficile à comprendre, mais Paul qui a étudié la Torah pendant toute sa jeunesse, nous éclaire davantage dans sa lettre aux romains Rom 9:15-18 Car il dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’ai compassion. Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. Car l’Ecriture dit à Pharaon : Je t’ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

Et il explique plus loin que le potier fait ce qu’il veut avec l’argile qu’il a entre les mains. Alors cela pourrait nous faire croire que Dieu est injuste et que certain n’ont pas d’autre choix que d’être destinés à la perdition. Mais YHWH dira à Moïse juste après, que tous pourront être bénis à la condition de se repentir et de croire en l’amour de Dieu. Dieu tient pour coupable celui qui pèche et qui ne se repent pas. Ex 34:6-7 Et l’Eternel passa devant lui, et s’écria : L’Eternel, l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération !


Tôt ou tard, un adulte peut toujours décider de suivre Christ, et s’il le fait, Dieu lui pardonnera son péché et bénira les milles générations qui le suivront. La malédiction n'est jamais une fatalité, elle peut être stoppée en un clin d'oeil, par la repentance !


Verset 20 à 23

Nul n’a jamais vu Dieu, parce qu’il est tout simplement impossible à voir. Il est Dieu ! Les apôtres et tous les disciples à l’époque de Jésus l’ont vu à travers Jésus, mais ce n’était que l’image de Dieu en homme. Dieu est descendu sur la terre pour nous sauver, mais il n’est pas palpable, il est esprit, il est tout puissant et rien ne peut le contenir.

Au chapitre 24 il est pourtant écrit que Moïse et ses compagnons virent Dieu Ex 24:10-11 Ils virent le Dieu d’Israël ; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir transparent, comme le ciel lui–même dans sa pureté. Il n’étendit point sa main sur l’élite des enfants d’Israël. Ils virent Dieu, et ils mangèrent et burent.

Mais ce n’est pas une image descriptible, cela ressemble plus à la gloire de Dieu. Ils le sentent si fort et voient des choses indescriptibles.

Jean confirmera que personne n’a jamais vu Dieu Jn 1:18 Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

D’autre également, comme Jacob et Gédéon, ont vu l’ange de l’Éternel, c’est à dire Dieu descendu sous la forme d’un ange. Dieu tel qu’il est ne peut se montrer parce que rien, absolument rien ne peut le contenir. 2 Ch 6:18 Mais quoi ! Dieu habiterait–il véritablement avec l’homme sur la terre ? Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir : combien moins cette maison que j’ai bâtie !





33 vues