Rechercher

EXODE 34


Verset 1 à 4

Selon les ordres de Dieu, Moïse monte à nouveau sur la montagne pour remplacer les tables de la loi qui ont été brisées. Contrairement à la première fois, où il était accompagné de Josué, cette fois, il doit impérativement monter seul.


Verset 5 à 7

Dieu se présente sur la montagne en rappelant ce qu’il est, c’est à dire bon, compatissant et fidèle pour ceux qui le suivent. Mais pour les coupables, il les punit jusqu’à la 4ème génération seulement. Reconnaitre son état de pécheur et s'incliner humblement devant la face de Dieu pour lui demander pardon est le seul remède pour arrêter cette malédiction qui a fini par atteindre tout homme.


Verset 8 à 9

À nouveau Moïse demande au Seigneur de pardonner le peuple et d’accepter de marcher au milieu de lui, malgré sa désobéissance et sa rébellion.


Verset 10 à 13

Dieu traite ainsi une alliance avec Moïse et le peuple d’Israël. Il accepte à nouveau d’être avec eux, mais il lui donne les règles très précises. Dieu veut montrer sa toute puissance en conduisant ce peuple à Canaan, et pour cela il va devoir le débarrasser de tous ses ennemis, c’est pourquoi, en contre partie, il lui demande de lui obéir et de ne pas se compromettre dans quoi que ce soit.

De la même manière, Dieu a traité une alliance avec chacun de nous qui avons été rachetés et cela inclut une consécration totale de notre part envers lui. Nous ne devons plus nous mélanger avec le monde, car sinon nous nous faisons ennemis de Dieu. Jac 4:4 ... Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.


Verset 14 à 16

Bien que vivant dans le monde, nous ne faisons plus partis de ce monde, c’est pourquoi, nous ne devons plus faire alliance avec les gens du monde. Nous devons marquer les différences et ne pas accepter leurs idoles. L’amitié avec les gens du monde peut nous entrainer à agir contre Dieu, c’est la raison pour laquelle nous devons faire attention à nos relations et ne pas nous mêler à eux. Parce que nos sentiments peuvent nous faire très facilement tomber dans le péché et nous éloigner de Dieu, ainsi le Seigneur ne veut pas que nous nous marions avec des gens du monde. Paul le rappellera aux corinthiens 2 cor 6:14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a–t–il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a–t–il de commun entre la lumière et les ténèbres ?


Verset 17

Ils ne doivent pas se prosterner devant un autre dieu, mais il leur renouvelle également l'interdiction de fabriquer un dieu en fonte.


Verset 18

La fête des pains sans levain, c’est la pâque juive, en mémoire de leur libération d’Egypte.


Verset 19 à 20

Dieu se réserve tous les premiers nés, que ce soient les humains comme les animaux. Car il est impossible de se présenter devant lui, sans un sacrifice, sachant que seul l’animal sera mis sur l’autel, car Dieu ne veut pas de sacrifice humain, il les déteste. Lev 18:21 Tu ne livreras aucun de tes enfants pour le faire passer à Moloc, et tu ne profaneras point le nom de ton Dieu. Je suis l’Eternel.


Verset 21

Le shabbat est rappelé ici, quelque soit la période de l’année.


Verset 22

2 fêtes importantes à fêter en plus de la pâque citée au verset 18 :

  • la fête des semaines, c’est à dire la fête de la « pentecôte » ou « chavouot », lorsque les premiers fruits apparaissent (mai-juin)

  • et la fête de la récolte, c’est à dire la fête « des tabernacles » ou « souccot », lorsque la récolte est terminée, c’est à dire à la fin de l’année juive (septembre-octobre)


Verset 23 à 26

3 fois par an, les mâles se présenteront devant l’Éternel, pendant ces fêtes, et apporteront « le commencement des premiers fruits de ton sol » (traduction littérale en hébreu).

Tout est à Dieu et nous devons reconnaitre que tout lui appartient. C’est lui qui nous bénit et nous ne devons jamais l’oublier.

Tous les hommes doivent se présenter devant Dieu pendant ces fêtes Deut 16:16 Trois fois par année, tous les mâles d’entre vous se présenteront devant l’Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira : à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l’Eternel les mains vides.

Ils doivent arrêter leur travail et se consacrer à Dieu pendant ces périodes imposées.


Verset 27 à 28

Les dix commandements sont une alliance faite entre Dieu et son peuple.

Moïse restera à nouveau 40 jours et 40 nuits sans manger, ni boire.

Il est la préfiguration du Christ qui plus tard apportera également la délivrance au monde entier par une alliance nouvelle : sa grâce envers tous ceux qui reconnaitront son sacrifice à la croix de Golgotha.


Verset 29 à 30

Le visage de Moïse rayonne de la gloire de Dieu. Encore un parrallèle avec Jésus dont le visage brillait comme le soleil lorsqu'il fut transfiguré sur la montagne. Mat 17:2 Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.


Verset 31 à 35

Moïse parle d'abord aux responsables, puis au peuple. Moïse représente la loi et le voile sur son visage représente la présence de Dieu inaccessible à tous.

Seul Moïse peut s’approcher de Dieu. Ce voile sera également mis dans le tabernacle pour séparer le lieu saint du lieu très saint. Seul le sacrificateur pourra pénétrer derrière le voile et il ne le fera pas n’importe quand et n’importe comment.

Mais ce voile a été déchiré lorsque Jésus a été crucifié au calvaire. La présence de Dieu est ainsi devenue accessible à tout les rachetés, c'est à dire à ceux qui croient que Jésus a pris sur lui la condamnation qui nous revenait et a payé à notre place.

La gloire de Dieu repose sur Moïse parce qu’il a cet accès libre, il peut consulter Dieu quand il le souhaite. Il porte le voile devant le peuple parce qu’il est le seul à pouvoir accéder à la présence de Dieu. Mais dès qu’il se trouve devant Dieu, il n’en a plus besoin. De même aujourd’hui, en tant qu’enfant de Dieu, nous n’avons plus besoin de voile pour nous présenter devant Lui. La gloire repose sur nous, dès lors que nous sommes vraiment nés de nouveau.

Plus nous serons proches de Dieu, plus notre visage rayonnera de sa présence. C’est une image physique, mais notre visage reflète aussi l’état de notre coeur. Les yeux sont le miroir de notre coeur, car sans parler, ils en disent long !




24 vues