Rechercher

ACTES 13


Verset 1 à 3

Tout doit être conduit par le Saint-Esprit. Paul a été choisi par Jésus et maintenant le Saint-Esprit lui révèle le ministère dans lequel il doit servir. Barnabas et Paul vont faire équipe et voyager pour apporter la bonne nouvelle aux païens. Paul est ainsi devenu l’apôtre des incirconcis Gal 2:7-8 Au contraire, voyant que l’Evangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, — car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des païens,


Verset 4 à 11

Paul et Banabas, accompagné de Jean, le cousin de Barnabas (appelé aussi Marc) commencent leur ministère en se rendant chez les juifs.

Alors qu’un homme cherche à connaitre la vérité, un autre essaie de l’en détourner par tous les moyens. C’est aussi ce que nous pouvons rencontrer lorsque nous annonçons la bonne nouvelle. Mais Paul est rempli du Saint-Esprit et ne se laisse pas démonter pour autant. C’est le Saint-esprit qui le pousse à parler durement au magicien et qui surtout le rendre aveugle pour le faire taire. La puissance du Saint-Esprit acheva le travail que Paul avait commencé auprès du proconsul.

L’empire romain était divisé en provinces sénatoriales et impériales et chaque province sénatoriale était dirigée par un proconsul.

C’est à partir de ce moment de l’histoire, que Paul prend l’ascendance sur Barnabas. Alors que Barnabas l’a formé, Paul devient le leader, en quelque sorte.


Verset 12

La puissance du Saint-Esprit convainc le proconsul, qui devient chrétien.


Verset 13

Jean ne reste pas avec eux. Rien n’est dit à ce sujet, si ce n’est que Paul n’a pas apprécié. Ac 15:37-39 Barnabas voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc ; mais Paul jugea plus convenable de ne pas prendre avec eux celui qui les avait quittés depuis la Pamphylie, et qui ne les avait point accompagnés dans leur œuvre. Ce dissentiment fut assez vif pour être cause qu’ils se séparèrent l’un de l’autre. Et Barnabas, prenant Marc avec lui, s’embarqua pour l’île de Chypre.

Ce n’est que plus tard, qu’il travaillera à nouveau avec Jean (Marc) et qu’il le recommandera également aux autres. 2 Tim 4:11 Luc seul est avec moi. Prends Marc, et amène–le avec toi, car il m’est utile pour le ministère.


Verset 14 à 41

À Antioche de Pisidie, Paul annonce la bonne nouvelle aux juifs, dans la synagogue. Remarquons que ce sont les juifs qui ont invité Paul à prendre la parole. Avant de parler directement de Jésus, Paul démarre par le commencement, c’est à dire par la libération d’Egypte. Il déroule toute l’histoire du peuple d’Israël en quelques phrases pour amener Jésus et ainsi leur démontrer à travers toutes les prophéties, qu’il est le messie attendu.


Verset 42 à 43

La prédication de Paul plut et les juifs demandèrent à ce qu’ils reviennent le sabbat suivant. Ce jour là, déjà plusieurs sont touchés, juifs et non juifs, c'est pourquoi Paul et Barnabas leur demandent de rester attachés à la grâce de Dieu.

Paul et Barnabas veulent leur faire prendre conscience, dès le départ, que c'est en restant attachés au Seigneur que leur salut sera réel. Celui qui a véritablement reçu la grâce de Dieu dans son coeur ne peut plus s'en détacher, parce qu'il a mesuré sa valeur. Celui qui s'en éloigne en revanche, démontre qu'il n'a fait que la gouter sans jamais l'avoir comprise et surtout pleinement acceptée.


Verset 44 à 49

L’annonce de l’évangile touche beaucoup de monde, particulièrement les païens, ce qui excite la jalousie des juifs. Paul et Barnabas sont alors chassés par les juifs de la ville, après y avoir établis des nouveaux disciples de Christ.

Tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent, parce que le Père les a attirés à Jésus et le Saint-Esprit les a convaincus de péché. Paul et Barnabas n'ont été que les instruments pour leur annoncer la bonne nouvelle. Dieu connaissaient d'avance toutes ces personnes, il les avait prédestinés à la vie éternelle avant la fondation du monde. Ils ne pouvaient que répondre à l'appel, lorsque le moment fut fixé. Rom 8:29-30 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.


Verset 50 à 52

Comme Jésus l’avait dit, Paul et Barnabas ont secoué la poussière de leurs pieds en partant, puisqu’ils n’étaient pas les bienvenus. Mc 6:11 Et, s’il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez–vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage.

Là où l’évangile n’est pas accepté, retirons-nous et n’insistons pas. Jamais nous ne pourrons convaincre qui que ce soit, seul le Saint-Esprit peut le faire.

Les juifs ont été choisis par Dieu au départ, pour devenir son peuple, mais tous ne sont pas d'Israël. Rom 6:7 Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël, et pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants. Ce peuple physique est devenu un peuple spirituel à la résurrection de Jésus, il ne s’est plus limité à une race en particulier, mais à des hommes et des femmes de toutes races et de toutes nations. Les juifs selon Dieu, ne sont plus ceux qui sont circoncis physiquement, mais ceux qui le sont dans leur coeur. Le vrai circoncis est celui qui a fait de Jésus son sauveur et Seigneur, qui met en lui sa confiance et qui le glorifie dans sa vie de tous les jours Ph 3:3 Car les circoncis, c’est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l’Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus–Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair.

Paul lui-même était circoncis de chair, et pourtant il savait que sans la circoncision de coeur, il aurait été réprouvé devant le Seigneur au jour du jugement.





8 vues