Rechercher
  • L. GILMAN

JUGES 16


Verset 1 à 3

À première vue, il est surprenant de voir cet homme qui a été consacré à Dieu dès le sein de sa mère, agir de la sorte. Il a été élevé dans la piété et dans la connaissance de la loi et pourtant, il tombe très facilement dans les péchés de la chair.


Cela nous montre qu’un chrétien, bien que né de nouveau, peut encore tomber malheureusement. Nous avons été choisis avant la fondation du monde, et la bible nous enseigne parfaitement tout ce que nous devons faire et ne pas faire, mais la tentation est parfois si forte qu’il arrive encore de tomber. Samson est revêtu de l’Esprit, comme tout enfant de Dieu, mais sa chair est faible comme la notre, c’est pourquoi la grâce de Dieu nous est indispensable afin de nous rappeler la crucifixion de notre chair à la croix de Golgotha. Le péché de Samson est flagrant, cependant nous avons besoin également de la grâce pour des péchés beaucoup plus discrets et tout autant condamnables devant Dieu.


Verset 4 à 5

La force de Samson empêche les philistins de mettre la main sur lui et ils soudoient sa nouvelle compagne afin qu’elle les aide à le capturer. La faiblesse de Samson est principalement les femmes et c’est ce qui va le perdre.


Verset 6 à 15

Ce qui est surprenant, c’est que Samson ne se rend pas compte que Delila veut connaitre son secret pour le trahir. Il est si amoureux qu’il finit par céder à sa demande.


Nos sentiments ne devraient jamais nous éloigner des commandements du Seigneur. Samson est l’exemple type d’un chrétien qui désobéit et qui, à cause de cela, va subir la correction de Dieu.


Verset 16 à 17

L’esprit de Delila est diabolique, elle est prête à tout pour de l’argent, au point d’être « affligée jusqu’à la mort ». Elle n’a aucun sentiment pour Samson et lui ne voit rien, il est totalement aveuglé parce qu’il est amoureux et ne se laisse pas guider par Dieu. Pourtant les quelques tentatives que Delila a faite pour le capturer auraient du le mettre en alerte et surtout l’éloigner d’elle.


Samson vit dans le péché. Il est non seulement sous un joug étranger mais également dans une relation hors mariage qui est totalement interdit par la loi de Dieu. Son péché va lui être fatal.


À travers cela, nous voyons l’importance d’obéir à la parole et de ne pas se laisser conduire par nos impulsions charnelles. Dieu n’abandonne pas ses enfants mais il les traite aussi en fonction de leur conduite. La désobéissance peut nous faire tomber bien bas.


Verset 18 à 21

Samson a ouvert son coeur au diable, il s’est laissé endormir par ses flatteries à cause de son assurance personnelle. Il ne craignait pas Dieu, il ne craignait personne et avait mis toute sa confiance en lui-même. Il était certain de ne jamais être dominé par qui que ce soit et pourtant c’est une femme qui va le battre.

Il va perdre non seulement sa force, mais aussi ses yeux qui l’ont conduit à pécher contre Dieu.


L’Esprit de Dieu est en nous, mais la Parole nous enseigne qu’il est possible de l’attrister. Eph 4:30 N’attristez pas le Saint–Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Ce même verset prouve que nous avons été scellés et que par conséquent nous ne pouvons perdre notre salut, mais nous avertit de prendre garde car si le Saint-Esprit est attristé, il n’agira plus et nous risquons d’être à nouveau la proie du diable et d’en subir les conséquences.


Verset 22 à 27

Les philistins n’ont pas tué Samson mais ont préféré se divertir avec lui en se moquant de lui. L’homme fort qu’il était ne voit plus et n’a plus aucune force, ils en éprouvent une très grande satisfaction !


Verset 28

Samson sait qu’il a péché devant Dieu, c’est pourquoi il ne demande pas à Dieu de retrouver la vue, ni la liberté, il réclame la justice par rapport à ce qu’on lui a fait. Il n’agit pas pour lui, mais pour le bien d’Israël. Alors il va invoqué l’Eternel Ps 107:13 Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses ; Son désir n’est pas d’être délivré, mais de tirer vengeance des ennemis d’Israël. En invoquant l’Eternel, Samson reconnait son état de pécheur, il sait qu’il est un enfant de Dieu et que Dieu ne l’a pas abandonné, alors il va lui demander de l’exaucer une dernière fois.


Dieu n’abandonne jamais ses enfants, même lorsqu’ils sont allés trop loin et l’ont gravement offensé. Les conséquences du péché sont là, il ne les retire pas, mais il est toujours près à venir au secours d’un enfant qui crie à lui d’un coeur sincère. C’est un Dieu de pardon qui fait miséricorde à ceux qui se confient en lui. Il efface les transgressions de ceux qui viennent à lui d’un coeur repentant.


Verset 29 à 31

Samson a retrouvé toute sa force et n’a pas cherché à s’enfuir (sa cécité ne lui aurait pas permis d'aller bien loin). Alors il préfère mourir en héros, comme l’indique Heb 13 et ainsi rendre service à Israël, car c’est toute la tête des philistins qui meurt ce jour là. Samson s’est battu jusqu’au bout pour délivrer son peuple. C’est son coeur qui l’a perdu, parce qu’il s’est laissé piégé par ses sentiments. Les femmes étaient sa grande faiblesse, car bien qu’il avait une force qu’aucun homme ne possédait, son coeur ne résistait pas face aux deux femmes qu’il a aimées.


Prenons garde à ne pas être esclaves de nos sentiments, car le diable s’en servira pour nous faire chuter comme Samson. Si Dieu est le premier, nous aurons du discernement et éviterons de tomber dans le piège de l’ennemi.





2 vues