Rechercher
  • L. GILMAN

2 SAMUEL 16



Verset 1 à 14

Les ennemis de David se dévoilent. Ce sont tout particulièrement ceux qui appartenaient à la famille de Saül. Mephiboscheth qui avait été très bien accueilli par David se réjouit de la situation, car il en fait une revanche personnelle vis à vis de son père. Quant à Schimeï, il maudit ouvertement David qui ne répond pas à ses accusations.


David plaide coupable devant Dieu, non pas en rapport avec son fils, mais par rapport à son passé. Il ne cherche pas à se défendre en rien, car il sait que les conséquences de son péché continuent de tomber.


L’attitude de David n’est pas fataliste, mais repentante. Il se plie à la volonté de Dieu et le laisse pleinement souverain sur la situation. Il aurait pu chercher à conserver sa position, en prétextant que c’est Dieu qui lui a donnée, mais au lieu de cela, il a abandonné tout orgueil et s’en est remis à son Maître. David est prêt à tout perdre, même sa réputation et sa vie.


Les conséquences de nos péchés nous poursuivent parfois très longtemps, et pourtant Dieu ne nous condamne plus, car il nous a rachetés. Mais plus de condamnation ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de conséquences !

C’est pourquoi il est important que nous lui fassions confiance parce qu’il est notre juste juge. Sachons nous mettre à l’écart et ne pas répondre aux attaques de l’ennemi ; celui qui a payé de sa vie pour nous saura aussi nous délivrer et nous rendre justice au temps convenable.


Verset 15 à 23

Achitophel veut dire : frère de la folie

Par ses conseils, nous voyons qu’il est vraiment animé par le diable. Alors qu’il était le conseiller de David, il devient tout à coup son pire ennemi, sans aucune raison connue. C’est ce qui s’appelle un traitre.


Écouter les conseils d’un homme peut être utile, mais à condition de chercher la face de Dieu également. David cherchait les intérêts de Dieu, tandis qu’Absalom ne cherche que ses intérêts personnels.




3 vues