top of page

LA THÉOLOGIE DE LA CROIX



L’une de mes plus grandes craintes pour l’Église d’aujourd’hui est que nous nous lassions de la croix de Christ. Je suis préoccupé par le fait que toute mention de Christ et de sa crucifixion amène de nombreux chrétiens professants à se dire : « Oui, je sais tout ce qu’il y a à savoir sur le fait que Jésus est mort sur la croix pour mes péchés – passons à autre chose. Dépassons les bases, et abordons des questions théologiques plus importantes. » Je crois fermement que Satan est déterminé à essayer de nous détruire, mais il se contentera de nous faire perdre notre émerveillement par rapport à Christ et à sa crucifixion. Cette perte d’étonnement commence généralement dans la chaire, et se répercute rapidement dans les cœurs et les foyers de ceux qui sont sur les bancs. Lorsque les pasteurs cessent de prêcher sur la croix ou ne la mentionnent que lorsqu’ils y sont obligés, le peuple de Dieu peut facilement commencer à considérer la croix comme un sujet superficiel qui ne doit être pris en compte qu’occasionnellement.


Tous les chrétiens professants savent que la croix est importante, mais nous ne parvenons souvent pas à en saisir la signification globale – que la croix n’est pas seulement au cœur de notre foi, mais qu’elle englobe l’existence entière de notre foi, de notre vie et de notre culte. Pour que nous ayons une véritable théologie de la croix, la réalité de Christ et de sa crucifixion doit nous habiter dans tout ce que nous croyons et dans tout ce que nous faisons. La croix ne devrait pas seulement être au sommet de notre liste de priorités théologiques ; elle devrait être au centre de toutes nos priorités théologiques. Si nous nous lassons de la croix de Christ, et si nous perdons notre émerveillement face à Christ et à sa crucifixion, nous commencerons rapidement à perdre l’intégralité de la doctrine et de la pratique chrétiennes.


La question qui se pose est donc la suivante : pourquoi de nombreux chrétiens n’entendent-ils pas beaucoup parler de la croix de Christ ? Pourquoi certains prédicateurs ne creusent-ils pas dans les profondeurs de la théologie de la croix ? Certains prédicateurs ne consacrent pas beaucoup de temps à la croix parce que s’ils le font, ils devront parler du péché, de la colère de Dieu, de la sainteté de Dieu et de la condamnation éternelle en enfer de tous ceux qui ne se repentent pas au pied de la croix. À juste titre, nous faisons bien de nous concentrer sur l’amour de Dieu démontré à la croix, mais si nous ne saisissons pas la colère de Dieu non seulement contre le péché mais aussi contre les pécheurs, alors nous ne pouvons pas saisir l’amour de Dieu pour les pécheurs. Si nous ne comprenons pas ce dont Dieu nous sauve – à savoir la colère, le jugement et l’enfer – nous ne comprendrons jamais sa miséricorde. Si nous ne sommes pas confrontés à la misère de notre péché, nous ne pourrons pas nous reposer dans Sa grâce extraordinaire. Car ce n’est que lorsque nous comprenons que c’est nous, dans notre péché, qui avons mis Jésus sur la croix, que nous pouvons commencer à voir ce que Dieu a fait pour nous à la croix.


Buck Parsons

77 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page