Rechercher

PLEUREZ POUR VOS BERGERS !


Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements sur ceux qui sont devenus mauvais, sensuels et aveugles.

Les bergers selon Dieu eux-mêmes pleurent entre la porte et l’autel face à la condition de l’Eglise, et le Seigneur S’occupera Lui-même des bergers corrompus et égoïstes. Ecoutez la grande prophétie de Jérémie :

Jérémie 23 : 1-2

Malheur aux pasteurs qui détruisent et dispersent Le troupeau de mon pâturage ! dit l'Eternel. C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, Sur les pasteurs qui paissent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, Vous n'en avez pas pris soin; Voici, je vous châtierai à cause de la méchanceté de vos actions, Dit l'Eternel.


Le cœur de Jérémie était brisé devant la corruption qu’il voyait au milieu de ceux qui étaient appelés à diriger le peuple de Dieu. Le péché si criard et l’égoïsme des serviteurs de Dieu de son époque, l’accablaient tellement qu’il tremblait comme un homme ivre de vin. Il pleurait :


Jérémie 23 : 9-11 Sur les prophètes. Mon coeur est brisé au dedans de moi, Tous mes os tremblent; Je suis comme un homme ivre, Comme un homme Pris de vin, A cause de l'Eternel et à cause de ses paroles saintes. Car le pays est rempli d'adultères; Le pays est en deuil à cause de la malédiction; Les plaines du désert sont desséchées. Ils courent au mal, Ils n'ont de la force que pour l'iniquité.Lire la suite Et le prophète ajoute ces paroles terribles :

Jérémie 23 : 15 C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel des armées sur les prophètes : Voici, je vais les nourrir d'absinthe, Et je leur ferai boire des eaux empoisonnées; Car c'est par les prophètes de Jérusalem que l'impiété s'est répandue dans tout le pays.

Une terrible malédiction était tombée sur le pays; l’adultère sévissait de toute part; le peuple de Dieu avait emprunté un chemin diabolique et il était spirituellement desséché et déprimé. Mais ses propres bergers n’avaient pas pitié de lui. Ses bergers étaient aveugles devant la menace d’un jugement imminent du Dieu Tout-Puissant. Alors que les armées ennemies s’approchaient des portes mêmes de la ville, les bergers aveugles prêchaient un message réconfortant de paix et de prospérité. Ils avaient réussi à convaincre le peuple que le temps de bonheur n’aurait pas de fin. Jérémie savait pourquoi ces bergers, ces sacrificateurs et ces prophètes égocentriques ne prêchaient pas contre le péché ou n’avertissaient pas le peuple. Il savait pourquoi ils n’opéraient que des guérisons superficielles en faveur du peuple de Dieu. Parce qu’eux-mêmes, ils étaient très liés par les mêmes péchés – eux aussi, ils vivaient un mensonge. Ecoutez Jérémie qui les accuse :

Jérémie 23 : 14 Mais dans les prophètes de Jérusalem j'ai vu des choses horribles; Ils sont adultères, ils marchent dans le mensonge; Ils fortifient les mains des méchants, Afin qu'aucun ne revienne de sa méchanceté; Ils sont tous à mes yeux comme Sodome, Et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe.

La tempête de l’Eternel était déjà bien résolue, et Dieu avait averti Son peuple par les saints prophètes que Sa colère ne faillirait pas, et que le jugement était inévitable. Mais Jérémie pouvait à peine croire ce qu’ils prêchaient. Ces bergers avaient face à eux un peuple qui marchait dans l’obstination, tolérant la fornication et l’adultère, vivant sous une malédiction et se préparant à tomber sous un jugement dévastateur – et ces bergers mentaient au peuple de Dieu, en prêchant un message de fausse sécurité :

Jérémie 23 : 17 Ils disent à ceux qui me méprisent : L'Eternel a dit : Vous aurez la paix; Et ils disent à tous ceux qui suivent les penchants de leur coeur : Il ne vous arrivera aucun mal.


S’ils avaient été des hommes de prière, s'ils s’étaient mis à part pour Dieu et L’avaient cherché de tout leur cœur, ils auraient entendu le tonnerre venir au loin, ils auraient discerné qu’un jugement était déjà programmé, ils auraient été secoués, consumés par le désir de réveiller le peuple de Dieu.

Dieu dit :

Jérémie 23 : 21-22. Je n'ai point envoyé ces prophètes, et ils ont couru; Je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé. S'ils avaient assisté à mon conseil, Ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple, Et les faire revenir de leur mauvaise voie, De la méchanceté de leurs actions. Jérémie tonna dans une