Rechercher
  • L. GILMAN

GENESE 9




Verset 1 à 3

Tout comme il avait béni et donné ses instructions à Adam et Eve, à nouveau l’Eternel bénit et donne ses instructions à Noé. Elles ont quelques peu changées, puisqu’auparavant l’homme devait se nourrir uniquement des produits de la terre, à présent, il peut manger les animaux, mais à la condition que leur sang ne soit pas consommé.


Depuis le commencement, l’homme domine sur l’animal, c’est ainsi que Dieu a fait les choses. Avant même que l’homme ne soit créé, Dieu avait dit Gen 1:26 Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Et c’est exactement ainsi que cela se passa.

Il va le rappeler à Adam Gen 1:28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Mais à présent, plus qu’être dominé, l’animal va craindre l’homme, c’est encore plus fort. Dans l’hébreu original, il est écrit « Et la peur et la terreur de vous sera sur tout animal de la terre... ». Ce n’est pas une simple crainte respectueuse de l’homme, c’est une véritable frayeur envers lui. C’est d’ailleurs à partir de ce moment là que l’Eternel leur donne l’autorisation de les manger.


Verset 4 à 6

Le sang représente la vie, c’est pourquoi l’animal peut être consommé, mais à la condition qu’il n’y ait pas le sang. Cela signifie non seulement qu’un animal doit être tué avant d’être mangé, il ne peut être mangé vivant, mais que son sang ne doit jamais être consommé même même mort ! Lev 17:14 Car l’âme de toute chair, c’est son sang, qui est en elle. C’est pourquoi j’ai dit aux enfants d’Israël : Vous ne mangerez le sang d’aucune chair ; car l’âme de toute chair, c’est son sang : quiconque en mangera sera retranché.


Bien que nous ne soyons plus sous la loi, nous devons prendre conscience que le sang a une valeur très spirituelle pour le Seigneur et que nous ne devons pas enfreindre des lois spirituelles. Dans le but de ne pas être une occasion de chute pour les juifs, Jacques a recommandé de s’abstenir des animaux étouffés de sang Ac 15:20 mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang.

Paul dira que tout est bon, à la condition que nous soyons reconnaissants au Seigneur de tout ce qu’il nous donne. 1 Tim 4: 4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces,

Le sang de chaque individu ou animal sera redemandé à quiconque aura ôté la vie à l’un d’entre eux. La vie appartient à Dieu, c’est lui qui la donne et qui la reprend, nul n’a le droit d’en disposer comme il lui semble bon de le faire. Toute créature appartient à Dieu et nul n’a le droit de lui retirer la vie.


Verset 7

La terre prend un nouveau départ, c’est pourquoi Dieu donne à Noé les mêmes instructions qu’il avait donné à Adam Gen 1:28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.


Verset 8 à 17

Régulièrement nous voyons cet arc merveilleux dans le ciel, signe de l’alliance que Dieu a conclu avec toute créature sur la terre. v17 Et Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et toute chair qui est sur la terre.

Chaque fois que nous voyons un arc en ciel, nous devons nous rappeler que jamais plus, Dieu ne détruira sa créature et sa création par le déluge.


Verset 18 à 19

C’est à partir des fils de Noé que la terre va se repeupler. Ils sont, avec leur Père, les seuls descendants restant d’Adam.


Verset 20 à 28

Cham, le plus jeune des frères va voir son père nu et à cause de cela lui manquer de respect en le racontant à ses frères.

Le verbe employé est « Nagued נַגֵד » qui veut dire : dire, raconter, révéler.

Mais son adjectif est « négued » qui signifie : contre, vis à vis, en présence.

Cham va raconter ce fait à ses frères en faisant des reproches sur son père, en étant contre lui.

Noé a fait une erreur et nous constatons que même un homme droit, intègre et pieux comme Noé en a faite, mais cela ne doit pas donner l’occasion à son fils de médire et de lui manquer de respect.

En apprenant la nouvelle, le lendemain matin, Noé indigné de la réaction de son fils, prophétisera que son cadet deviendra l’esclave de ses frères.


Il y a plusieurs leçons à tirer de cette histoire :

  • Il peut arriver à n’importe quel homme de tomber, même l'homme le plus pieux

  • Manquer de respect, qu’elle qu’en soit les raisons, n’est pas acceptable devant Dieu


Dieu demandera plus tard d’honorer ses parents, c’est là, le 5ème commandement qu’il donnera à Moïse et au peuple juif.

Cham n’était pas responsable de l’enivrement de son père, mais son silence envers ce qu’il avait vu aurait été une marque de respect envers ce dernier.

L’hébreu ne trompe pas, car le mot employé précise qu’il était contre son père. N’avait-il pas pourtant eu l’exemple d’un homme dévoué, intègre et juste depuis sa plus tendre enfance ? Comment pouvait-il oublier en un instant et mettre en avant une mauvaise image de celui qui l’avait engendré ?

Si Cham l’avait dit à ses frères sans reproches, le verbe employé aurait du être « amar אָמַר ».


Apprenant cela, Noé est très en colère et va maudire son fils. C’est un commandement que Moïse donnera plus tard à quiconque manquera de respect envers l’un de ses parents, quel que soit ce qu’ils ont fait Deut 27:16 Maudit soit celui qui méprise son père et sa mère ! — Et tout le peuple dira : Amen !


Jésus a rappelé ce commandement dans tous les évangiles, il est toujours d'actualité !


Nous savons que Canaan sera en effet une nation chassée par l’Eternel. Les africains descendaient de cette postérité, d’où l’esclavage qui a duré des siècles.




10 vues