Rechercher
  • L.GILMAN

EXODE 17


Verset 1 à 7

L’eau va manquer une fois de plus et le peuple va à nouveau s’en prendre à Moïse.

Les miracles du passé sont malheureusement très vite oubliés et la foi n’est pas au rendez-vous.


Sur 10 lépreux guéris, 1 seulement a suivi Jésus. Les miracles ne font pas avancer les gens, la plupart du temps, ils n’en retirent qu’un bénéfice personnel et temporaire. La reconnaissance ne dure pas, car dès qu’un souci ressurgit, tout est très vite oublié.


Moïse est dans une situation délicate, car c’est un peuple entier qui se rebelle, mais Dieu le protège et va à nouveau pourvoir aux besoins.


A travers ce récit, il est important de comprendre que Dieu n’abandonne jamais ses enfants. Gardons toujours la foi même lorsque les choses indispensables à notre vie manquent, car Dieu ne nous laissera pas. Il veut nous bénir et nous ne devons pas en douter.

Sans s’en rendre compte, le peuple d’Israël est en train d’irriter l’Eternel, à cause de son incrédulité « l’Eternel est-il au milieu de nous, ou n’y est-il pas ? » Dieu a toujours été avec eux, comme il est toujours à nos côtés, mais ils en ont douté parce qu’ils avaient soif. Et nous comment réagissons-nous lorsque nous manquons de quelque chose ? Doutons-nous de sa présence ? Ce n’est pas une attitude qui plait à Dieu, parce que cela révèle un manque de foi ! Heb 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.


Ces témoignages sont là pour nous servir d’exemples et ainsi nous aider à mettre toute notre confiance en celui qui nous a délivrés des griffes de l’ennemi. Ce qu’il a commencé, il l’achèvera, parce qu’il est Dieu et qu’il ne renie pas ce qu’il est !


Verset 8

Dieu est là, mais l’ennemi aussi.

Amalek est un ennemi puissant, il est le descendant d’Esaü. Tout comme Esaü est allé au devant de son frère Jacob pour le tuer, l’histoire se répète, puisqu’à son tour Amalek veut détruire le peuple de Dieu.


Amalek est aujourd’hui la figure de Satan qui ne cesse de vouloir nous barrer la route pour nous empêcher d’avancer.

A travers cette histoire, Dieu veut nous montrer qu’il pourvoit non seulement à nos besoins, il nous délivre aussi de tout ennemi qui se tient sur notre route.

l’Egypte, c’est la représentation du monde, et nous en avons été délivrés et Amalek est l’ennemi qui se dresse devant nous pendant notre marche chrétienne. Le diable tentera jusqu’à la fin de vouloir nous détruire, car il ne veut pas que nous atteignons notre but.


L’ennemi nous attaque rarement de front, mais la plupart du temps, par derrière, comme le fait Amalek Deut 25:18 comment il te rencontra dans le chemin, et, sans aucune crainte de Dieu, tomba sur toi par derrière, sur tous ceux qui se traînaient les derniers, pendant que tu étais las et épuisé toi–même. L’ennemi connait nos faiblesses, c’est pourquoi, il agit de manière très subtile en employant la ruse et la séduction. La religiosité, le légalisme, la musique, les spectacles, tous les moyens sont bons pour nous détourner du chemin de la croix.


Verset 9 à 10

Il y a une stratégie pour combattre, nous ne devons pas faire n’importe quoi.

Moïse se tient à la brèche en levant ses mains vers le ciel tout en intercédant jusqu’à la parfaite victoire ! Il n’est pas seul, mais accompagné de 2 autres personnes qui le soutiennent parce que le combat est rude.

Et pendant ce temps, l’armée combat. Ce n’est pas l’ensemble du peuple qui part en guerre, mais seule une partie des hommes que Josué aura lui même choisi.


Verset 11 à 13

L’intercession est fatigante, mais elle est essentielle si nous voulons être victorieux ! Moïse a besoin de soutient tout comme, nous aussi nous avons besoin d’aide lorsque de grands enjeux sont devant nous. Une armée si puissante soit-elle, ne peut remporter la victoire sans l’aide d’intercesseurs puissants et persévérants.


Nous voyons clairement ici que la victoire se joue sur 2 plans : face aux hommes et devant Dieu. Un homme se tient devant Dieu pendant qu’une armée combat physiquement. Il est important de voir que l’ennemi prend l’avantage dès lors que Moïse est affaibli. C’est pour cela qu’un intercesseur a besoin d’aide, il ne peut combattre seul dans la prière.


Certains combats sont si importants et nous sommes pourtant si légers parce que nous ne comprenons pas que ce n’est pas contre la chair et le sang que nous combattons, mais contre les dominations et les puissances dans les lieux célestes. Le combat est avant tout spirituel et si nous n’en prenons pas conscience, nous sommes très souvent dans la défaite. Nous ne sommes pas tous choisis pour faire les mêmes choses, les uns vont au front, les autres restent près de Dieu et intercèdent, mais quoi qu’ils en soient ce qui importe, c’est que nous soyons tous à notre poste et que nous écoutions les directives qui nous viennent directement du trône de Dieu.


Verset 14 à 16

Un jour Amalek sera détruit et cela Dieu l’a promis. Nb 24:20 Balaam vit Amalek. Il prononça son oracle, et dit : Amalek est la première des nations, Mais un jour il sera détruit.

Nous savons que sa fin est proche et qu’il sera jeté dans l’étang de feu.


Dans toute l’histoire nous retrouvons le personnage d’Amalek, parce qu’il est le portrait type de l’ennemi du peuple d’Israël. Hamann, son descendant voulait exterminer le peuple juif, Hitler a voulu également exterminer ce peuple et encore aujourd’hui, nous voyons la religion islamiste prendre le relais pour la destruction de ce peuple physique et spirituel (juifs et chrétiens).

Nous voyons en effet que cette guerre contre l’Eternel continue de génération en génération, mais cependant nous sommes assurés qu’un jour ce combat cessera et que sa mémoire sera effacé de dessous les cieux ! Gloire à Dieu ! Ps 21:9-10 Tu les rendras tels qu’une fournaise ardente, Le jour où tu te montreras ; L’Eternel les anéantira dans sa colère, Et le feu les dévorera. Tu feras disparaître leur postérité de la terre, Et leur race du milieu des fils de l’homme.

8 vues