top of page

L'APOSTASIE EST-ELLE À NOS PORTES ? 2/4




LA CINQUIÉME COLONNE


La « cinquième colonne » désigne un commando infiltré incognito au sein d’une armée ennemie pour l’attaquer sournoisement de l’intérieur. L’histoire de l’Église nous apprend que celle-ci a toujours été attaquée de l’extérieur (la persécution, les idéologies adverses) et de l’intérieur (la « cinquième colonne » des faux docteurs).

Tandis que l’islam prétend toujours plus à l’hégémonie mondiale, le monde occidental s’efforce de jeter par-dessus bord son héritage judéo-chrétien. Des penseurs non chrétiens s’y appliquent depuis longtemps. Mais, dans l’Église, des théologiens et des faux docteurs « chrétiens » leur prennent main-forte, en vrais agents de l’apostasie.

Ce qui caractérise ces saboteurs, c’est leur rejet de la foi biblique au profit de doctrines étrangères. Leur conduite est à l’image déformée de leur théologie. Qu’ils quittent ou non leur église, qu’ils confessent encore quelques vérités bibliques ou rejettent en bloc l’inspiration plénière des Écritures, ce sont des « corps étrangers » qui n’ont jamais vraiment appartenu au Corps de Christ. Il leur arrive pourtant d’être tenus en haute estime. L’Internet renforçant leur audience, ils parviennent à entraîner des multitudes dans leurs égarements. Les avancées de l’apostasie, jusque dans des milieux qui se réclament de leur fidélité à l’Écriture, s’accélèrent. Nous assistons à une flambée mondiale de l’apostasie comme l’Église n’en a jamais connu.

Cette pandémie spirituelle est donc un phénomène d’une toute autre dimension que les épreuves que traversaient les Thessaloniciens. Nous y prêterons d’autant plus attention que nous voyons s’accomplir nombre de prophéties présageant le retour imminent du Seigneur. Ainsi du rétablissement de la nation d’Israël ; de la globalisation forcée, plateforme idéale d’un gouvernement mondial ; des bouleversements géo-stratégiques au Moyen-Orient.


Mais c’est tant tout l’enseignement de Paul qui nous éclaire. Ses avertissement aux Thessaloniciens tracent les contours de l’ultime apostasie. L’apôtre avait précédemment enseigné à ceux-ci (1 Thes 4:17) que tous les croyants seraient enlevés auprès du Seigneur lorsque celui-ci viendrait chercher son Église. Sur terre, les hommes sans Dieu passeraient alors par un temps de jugements unique dans l’histoire (1 Thes 5:3)


Les croyants de Thessalonique, sous le feu de la persécution, mais aussi sous l’influence de faux docteurs, s’imaginaient qu’ils étaient entrés dans la « grande Tribulation », première étape du « Jour de Christ » (2 Thes 2:1-2). Les faux docteurs leur inculquaient probablement que, puisqu’ils étaient encore sur terre, le Seigneur ne les enlèverait à lui qu’au terme de cette période, d’où leur trouble. Maintenant, Paul leur dit expressément que les épreuves qu’ils subissent ne sont pas celles de la « Tribulation », car celle-ci, précédée par l’apostasie générale, est indissociable du règne diabolique de l’Antichrist (2 Thes 2:1-4, 9-12).


L’apostasie générale que Paul mentionne en 2 Thes 2:3 concerne un abandon de la foi manifesté sur une très large échelle, touchant des multitudes d’Églises dites chrétiennes prêtes à accueillir à bras ouverts des doctrines pernicieuses et des normes de conduite totalement anti-bibliques. Des passages comme 1 Tim 4:1-3 ; 2 Tim 3:1-13 ; 2 Pi 2:1-22 ; 3:3-6 et tout le livre de Jude, dévoilent les racines de cette subversion théologique et morale. En appui de la prédiction de l’apôtre Paul sont ensuite rappelées les convictions de serviteurs de Dieu contemporains. Elles concordent pour estimer qu’au moment du retour de Christ pour les siens, le monde dit chrétien sera marqué par l’apostasie, et non illustré par un glorieux réveil. Nous nous trouvons certainement au seuil de cette époque.


Claude-Alain Pfenniger

Condensé du livre de Mark Hitchcock et Jeff Kinley

La Bonne Nouvelle 2/2020


101 vues

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page